Finalement, Je suis rentré plus rapidement dans mon séjour avec mes rencontres avec des français. J’ai cependant gardé mon dimanche tranquille pour trier mes photos, faire quelques posts blog déjà en retard et penser à la suite. La logique tranquille du tour du monde reprend corps.

[NDLR: message plus à la famille] J’aborde ce voyage sans contrainte. Bien sûr, je l’ai planifié sur 2 ans (+1 pour le Canada) mais c’est avant tout mon état d’esprit qui me dictera d’aller plus loin ou moins loin.
A mon avis, le déroulement du séjour en Inde sera déterminant pour me dire est-ce que je suis suffisamment « routard » pour continuer mon voyage. Si je le passe, je continuerais sereinement l’Asie et le Pacifique.
En Amérique, il sera plus logiquement question de budget, de nostalgie que ce soit du pays, mais aussi de la famille, des amis et toujours d’état d’esprit, de désir de continuer. C’est comme ça que je déterminerai s’il faut poursuivre, ralentir ou accélérer, voir s’arrêter ou pourquoi pas faire une pause pour rentrer au pays (même si évidemment ce n’est pas anodin financièrement).

Quelque soit la durée finale de mon voyage, je pense qu’il sera l’occasion d’un apprentissage fructueux du monde, que ce soit de ses cultures et de ses peuples, et aussi, évidemment, un apprentissage de soi.

Advertisements