Finalement, je suis parti avec Claire et Joseph, un couple de Hong-Kong. Nous avons pris un guide-porteur, ce qui a permis de caser le supplément des sacs de couchage et quelques autres petites choses mais je laisse la moitié de mon sac à Pokhara… J’ai tout de même réussi à caser ~8kg dans mon sac de 24L dont une bouteille d’eau de 2L.

Une contrainte de temps pour cause de VISA (népalais & indien) me fait envisager dès le départ, la possibilité de raccourcir le trek: durée normale 18-21j, avion possible à Jomson (approximativement J+11), Bus possible entre Jomson et Tatopani (gagne 2 jours de marche).

Map: http://www.nepaltrekking.com.np/annapurna_circuit_map.html

Trekking profile (fourni par l’ACAP office):

J1 (06/04)

Premier jour, départ 6h30 pour le bus de 7h15 vers Besisahar, 820m. Le voyage dure (effectivement 5h) et se déroule sans accroc. Sur place, nous prenons notre déjeuner et validons le permis TIMS (checkpoint; ce sera le seul pour le TIMS). C’est aussi sans doute le dernier endroit où trouver un ATM avant Jomson sur le trek.

A partir de Besisahar, notre guide nous propose soit le bus 1h30, soit la marche 3h. Après avoir passer la matinée dans le bus, nous votons à la majorité pour la marche. (deuxième échauffement après Sarangkot près de Pokhara)

Nous traversons:

Khudi, 790m

Bhulbhule, 840m, ACAP checkpoint, hôtel

Après s’être enregistré auprès du bureau de l’ACAP, nous traversons le pont et nous arrêtons au premier hôtel disponible pour nous reposer. Nous commençons aussi à discuter avec d’autres trekkers, beaucoup que nous retrouverons tout au long du voyage (des français, des australiens, des philippins, des québécois, …)

J2

Bahundanda, 1310m, pause déjeuner

Ghermu, 1130m

petite pluie pendant la dernière heure de marche

Jagat, 1300m, hôtel

A l’arrivée petite douleur au genou malgré les précautions (bâtons de marche, consigne répétée du guide-porteur « go slowly, slowly »). Avec un peu de ketum et une nuit de repos, le problème disparait.

J3

Chamche, 1385m

Tal, 1700m, pause déjeuner

Karte, 1870m

Dharapani, 1900m, hôtel

A partir de Tal, l’approvisionnement des villages se fait uniquement par âne … il y en a beaucoup sur le chemin et on doit céder le passage … difficile d’arrêter cette armée d’ânes …

Plusieurs explosions retentissent. route en construction entre Chamche et Tal => Cela inquiète notre guide à cause des projections de pierres; A un moment, il nous sera même demandé par un militaire de nous abriter dans une échoppe derrière un rocher pendant 20 à 30 minutes.

ACAP check post à la sortie de Dharapani (conseil: valider-le la veille)

Publicités