(English below)

Arrivée

Nouveau trajet en bus local, d’abord vers Tha Khek, centre du Laos pour voir si je trouve des activités pas cher sur place. Ensuite Pakse et Champasak, sud, idem.

Pour Tha Khek, ca sera rapé: entre la météo (pluie en arrivant, pluie le lendemain matin), le faible nombre de touristes et les prix premium de l’office de tourisme, j’ai continué ma route le lendemain.

       

Pakse

  • Wat Luang
  • central market
  • Talat Dao Heuang (market)
  • divers
           

Point d’appréciation important, à partir de Pakse, grand soleil … cool … presque trop chaud pour se bouger😉

Par contre, quelques restes encore notables d’inondations.

   

Plateau des Boloven (ou Bolaven)

Etape intéressante, le plateau des boloven est réputé pour ses nombreuses chutes d’eau, ses plantations de café (résultat de la colonisation française) et ses villages multi-ethniques. J’ai décidé de tenter l’aventure en mode routard local, transport en commun, attente longue (jusqu’à 2-3h) et marche, qui s’annonce chaud: peu d’informations fiables sur les horaires de songthaew/bus, en particulier entre Paksong et Tad Lo, et zone avec un niveau très limité d’anglais. Je ne serais pas décu. Je prévois 2 jours, Pakse – Paksong – Tha Theng – Tad Lo – Pakse avec une nuit à Paksong ou Tad Lo suivant le timing.

Parti peu avant 8h pour le Dao Heung market, je dois attendre le départ du (premier ?) songthaew vers 9h. Après environ 1h30 de route, je m’arrête au km 38 à partir duquel on peut se rendre aux chutes de Tat fane et Tat Cham pee (Tat ou Tad voulant dire chute d’eau), respectivement à environ 1km et 1,8km de la route. Après je me rends à pied au km 40 et de là, à Tat Yuang, sans doute ma chute préférée: il y a une sorte de promontoir qui permet de se placer devant la chute d’eau, effet brumisateur géant garanti et arc en ciel permanent au pied du promontoir🙂

       

Après cette première partie, j’essaie de faire du stop ou d’attraper un bus/songthaew. C’est cette deuxième option qui aboutira en premier. A Paksong, je dois bien avouer être surpris par la ville, une grande rue (avec un petit marché quand même) mais vraiment pas grand chose à faire. N’arrivant pas à discuter localement (pas d’anglais) et après une noodle soup rapide, je me renseigne auprès d’un hotel et d’une antenne de boutique de trek sur les bus: donc pas de station de bus, et attendre sur la route avec aucun bus entre 14 et 16h … effectivement, c’est seulement vers 16h15 que j’attrappe le bus vip Pakse – Attapeu qui pourra me déposer à Tha Theng (faute d’avoir réussi mon hitchhiking …). Peu avant 17h, arrivée à Tha Theng, rebelote, pas de contact en anglais, re-tour auprès des guesthouse et plus de bus/songthaew vers Ban Beng/Tad Lo avant demain … On me propose l’option taxi moto à un prix ridicule, 150 000 Kip (~15€; de quoi retourner à Pakse, et aller à Tad Lo dans l’autre sens au moins 2 fois …)

Après un rapide tour du village et quelques tours de guesthouse, alors que je tentais sans grand espoir l’option stop, je rencontre un laotien professeur de français/anglais qui m’invite à prendre un verre chez lui ! Finalement, je resterais diner et je dormirais chez un des ses amis et voisins pour une soirée très agréable (repas laotien typique – duck soup, beef laap, sticky rice, un peu dans le genre du trek près de Luang Prabang; test de l’alcool local parfumé de racines).

Lendemain, j’attrape le premier songthaew Tha Theng – Ban Beng à 8h. A Ban beng, on recommence, problème de transport à part le taxi moto. Je commence à marcher en espérant attraper un bus/songthaew ou (enfin) réussir un stop. Et là miracle, j’ai un scooter qui s’arrête et me dépose au croisement de la route principale et de Tad Lo. Merci ! J’ai encore 1 à 2 km à faire à pied pour aller voir Tat Hang et Tat Lo. Je ne ferais pas Tat Suong à environ 10km et Tad Phaxuam … je commence à fatiguer et il fait bien chaud.

   

Après mon tour chutes d’eau, je reviens au croisement de Tad Lo vers 11h, déjeune avec une classique noodle soup en attendant un bus pour Pakse. On ne me l’avait pas annoncé avant 13h et finalement à 11h40, j’ai un bus. Celui-ci me dépose à la station de bus sud et après l’inévitable passage tuk tuk (qu’il vaut mieux faire en dehors de la gare de bus pour avoir un tarif raisonnable), je suis de retour à mon hôtel.

La météo a été très bonne: grand soleil et un peu de nuages. cela n’a pas facilité la marche mais bon, je m’en suis sorti.

sources intéressantes sur le net sur les small/big loop des boloven/bolaven:

http://www.paksong.info/travel_info_paksong_bolaven.php

http://bolaven.com/bus_paksong.php

Wat Phou, Champasak

Une journée pour se rendre à Wat Phou et visiter les ruines (y a plus grand chose de complet …) de ce temple pré-Angkor.

Depuis ma guesthouse, je me rends en tuk tuk à la station de bus sud (8 km du centre) pour prendre un songthaew super bondé qui part à peine 5 minutes après mon arrivée. Expérience locale classique, arrêts multiples (marché, réparation de batterie, etc.) font durer le trajet environ 3h mais qui aboutit à me conduire plus près de ma destination que prévu. En effet, le songthaew continue après Champasak et passe par Than Ban khop, village à l’intersection de la route « principale » et du chemin menant à Wat Phou. Je suis déposé à se croisement et après environ 20 minutes de marches, j’arrive à Wat Phou, « célébre » temple époque pré-angkorienne.

   
   

Le retour est un peu plus épique (toute proportion gardée) et malgré une attente conséquente, pas un seul songthaew vers Champasak … Au final, c’est sur un Samlor (variante de tuk tuk), que je ferais le retour vers Champasak et finalement Pakse en l’absence de transport semble-t-il pendant l’après-midi.


Arrival

First, I went to Tha Khek in central Laos, but a bad weather along with few tourists, made me leaving the next morning to reach Pakse and Champasak, last big cities before Cambodia.

Pakse

  • Wat Luang
  • Talat Dao Heuang (market)

Boloven/Bolaven plateau

Bolaven plateau is a well-known recommanded place for travellers, mainly for its many waterfalls, cofee plantation and etnic villages. I chose to make it in local way with public transport, even if I foresaw some difficulties: long waiting, lot of walking and very few informations on some segments especially songthaew hours linking Paksong and Tad Lo. I was not deceived but still enjoyed my 2 days tour.

I left a bit before 8am for Dao Heung market to take (first ?) songthaew around 9am. After about 1h30 of road, I stopped at km 38 from which you can reach Tat fane and Tat Cham pee (Tat ou Tad meaning waterfall), respectively at about 1km et 1,8km of the road. Next km 40 to see Tat Yuang, probably the one I preferred: you can go about 30m in front of the waterfall (which is a kind of a shower) and during the day, it seems to make a permanent rainbow.

The challenge begins, first reaching Paksong for lunch, which was not so difficult, catched a songthaew, but it seems there is no bus station (meaning you have to wait near the road) and no bus to reach Tha Theng between 2pm and 4pm … I only catched Pakse – Attapeu VIP bus around 4.15pm but was blocked at Tha Thend around 5pm as it seems there was no more public transport to Tad Lo before the next morning. I slept there. Next morning, songthaew to Ban Beng and (the only successful) hitchhiking to Tad Lo. After 1-2km of walk, I manage to see Tat Hang and Tat Lo waterfalls. I skipped Tat Suong (10km away) and Tad Phaxuam. Following lunch, I catch a bus to go back to Pakse.

links:

http://www.paksong.info/travel_info_paksong_bolaven.php

http://bolaven.com/bus_paksong.php

Wat Phu, Champasak

I made a one day trip to Wat Phu, « famous » pre-angkor temple.