(English below)

Arrivée

Passage en mode routard: hitchhiker fou.

Pour diverses raisons, j’ai fait mon voyage retour entre Kyoto et Tokyo en stop. D’après ce que j’ai pu lire sur la toile, le hitchhiking au Japon, au moins pour les étrangers est aisé. Dans mon cas, de bons habits (c’est pas la meilleure saison pour l’auto stop😉 et une grosse patience auront réussi à m’amener de Kyoto à Tokyo pour moins de 1000 yen (juste un peu de train/métro aux deux extrémités; environ 10€). Merci aux personnes qui m’ont transporté.

Un point appréciable, en plus des rencontres et que j’ai pu voir le Mont Fuji sans nuage, ce qui est assez exceptionnel.

Visite

  • Shinjuku,
  • Roppongi hills,
  • Tokyo-Edo museum,
  • sumo museum (no photos allowed),
  • Yasuda garden,
  • Food exhibition au Tokyo dome avec des shows,
     
  • Nihonbashi, zero point,
  • Quelques cuisines maison …

Encore plus que Kyoto, pas fait grand chose vu que j’ai déjà visité Tokyo lors d’un précédent voyage, mais plus de temps avec des japonais.


Arrival

For multiple reasons, I did come back from Kyoto to Tokyo as a hitchhiker. One car, a minibus and many hours later, I managed to reach my destination for less than a thousand yen (only for train/subway on both extremeties). Thanks to the persons who gave me a ride, especially in the cold winter🙂 (but not so bad, compare to Beijing).

Out of new meetings, it also allowed me to see something pretty rare: Mount Fuji without any clouds !

Visit

  • Shinjuku,
  • Tokyo-Edo museum,
  • sumo museum (no photos allowed),
  • Food exhibition at Tokyo dome with shows,
  • Nihonbashi, zero point,
  • Some homemade cooking …