(English below)

Préparation

Souvent présenté comme presqu’une ballade par certains guides, il s’agit tout de même d’escalade et même si un débutant peut y arriver, une bonne préparation reste nécessaire. 2 points notables: une bonne condition physique et une bonne acclimatation … Comme souvent en Bolivie, on n’est pas exactement sur le dénivelé jour de 500-800m qui était conseillé pendant le tour des Annapurnas au Népal. En partant de La Paz (3600m), on passe en minibus au 1er refuge à 4700m, puis marche jusqu’au 2nd (5200m) avant l’escalade proprement dite (6088m) et redescente le même jour (et si vous faites le tour en 2j, pas de stop à 4700m).
En terme d’escalade, la voie principale est classé « PD » (voir ci-dessous) et quelques passages AD mais cela ne tient pas compte de la difficulté lié à l’altitude (Everest = PD+ …) ou aux conditions climatiques.

Une fois votre agence/guide choisie, vous avez une séance « essayage » du matériel fourni: principalement les bottes de neige (à tester avec double chaussette), pantalon et veste coupe vent, moufles, harnais, cagoule et casque. Se rajouteront aussi des guêtres, crampons et un piolet (droit)

Pratique: électricité seulement au camp de base à 4700m, pas à 5200m. Pour dormir, refuge avec matelas et sac de couchage (-5/10°C conseillé). Les toilettes du Rock Camp (5200m) sont aussi parmi les plus sales/puantes qu’il m’ait été donné de voir (à l’exception peut-être de quelques événements estudiantins de grande ampleur en France). Il est vrai qu’à 5200m, l’eau, ca gèle et les micro-organismes utilisés probablement pour de la décomposition organique aussi … mais bon, y a sans doute d’autres solutions

Équipement perso: lampe frontale (bien vérifier les piles avant), bâton(s) de randonnée. Bonus: bouillotte, petite thermos pour ascension.

1er jour

Dépose du contenu du sac de voyage au dépôt de l’agence. Pour l’escalade, il est recommandé un gros sac 50-60L principalement pour le passage marche et dans lequel, on mettra l’équipement d’escalade et un petit sac pour l’ascension du sommet (pour eau/snack/appareil photo). Penser à garder les batteries près du corps (notamment la nuit) pour éviter qu’elles se déchargent trop vite.

Nous serons 4 accompagnés de 2 guides. Départ de l’agence vers 9h pour rejoindre vers 11h15 le premier Refuge au Base Camp (en fait, il y a plusieurs refuges dispo ici). En route, arrêt au marché (Plaza Ballavian pour le déjeuner du jour et les achats de fruits frais) ainsi qu’à 2 points de vue (un sur La Paz et un sur le Huayna Potosi).

Une fois installé au refuge, rapide déjeuner puis direction le « vieux glacier » pour entraînement. ~40min de marche plus tard nous faisons une rapide pause et nous équipons en « mode glace ». Contrairement au Perito Moreno, cette fois, j’ai tout l’attirail glace: botte neige, crampons (Gryvel/Italie dans mon cas, 12 pointes je crois et ca accroche très bien), guêtres, pantalon froid, harnais.

L’entraînement se fait en 3 phases:

  • Marche sur la glace: bien mettre tout son pied en appui (tout le crampon enfoncé), montée en pente en pas latéral, ajuster le port du piolet du côté le plus proche du sol, souplesse du pied en botte de neige (ca protège la cheville mais on a la souplesse d’une ballerine avec ca …😉;
  • Marche encordée: on retrouve le noeud en 8 (cf. Railay, TH), une main tenir la corde et une le piolet
  • Escalade avec corde et piolet: pour la montée, utiliser la dragonne du piolet et frapper avec le maximum d’amplitude pour donner plus de force, grimper avec les crampons et au moins 4 pointes en appui. Dans notre cas, après 2min du premier, le guide nous a tous fait passé avec 2 piolets au lieu d’un. Pour la descente, en rappel avec le corps bien en arrière, en utilisant les crampons à plat sur le glacier et en écartant les pieds de ~20cm. Éviter de trop toucher la glace sinon, les mains gèlent rapidement même avec 3 couches (moufle neige de l’agence, gants en alpaca, sous-gants odlo);

Ca, c’est la théorie en rapide … ensuite on est à ~4800m, on s’essoufle rapidement. Perso, j’ai eu aussi un petit mal de tête (mais c’est jamais allé plus loin) et pour s’accrocher sur de la glace bien dure, on se tue les bras et les jambes à donner plusieurs coups pour avoir un appui solide. On y est tous arrivé mais c’est demandant physiquement.

A souligner, cependant, au moins dans mon cas, l’entraînement sur le glacier me semble plus dur que l’escalade en elle-même. Sur le glacier, on ne fait que 5-8m d’escalade mais avec une inclinaison de ~40 à 80° et sur de la glace bien dure. Lors de NOTRE escalade, à la louche, 15-20m de distance à 40-50° soit sur glace/neige, soit sur rocher (pas toujours très stable d’ailleurs). D’autres décrivent un mur de 200m à 45° qui aurait sans doute été autrement plus dur.

Environ 2 heures plus tard, nous retournons au camp de base pour un repos bien mérité, et un bon goûter avec thé/maté de coca (bon pour l’altitude …). Pause cartes avec le guide (Penalte espagnol), tchat avant le diner vers 19h.

Après le dîner, le guide nous propose un programme alternatif: partir demain à 1h du matin et faire le sommet le 2e jour en y arrivant vers ~9h, retour au refuge vers ~17h, repos et retour à La Paz le lendemain

(+) on ne porte que l’équipement escalade jusqu’au Rock Camp (pas de sac de couchage/bouffe/etc), horaire décalé veut dire moins de monde en théorie

(-) ca laisse moins de temps pour l’acclimatation, pas de lever de soleil au sommet

Après discussion et à l’unanimité, on est resté sur le programme normal.

Après le dîner, au lit tôt mais sommeil un peu irrégulier (sans doute l’altitude) et j’aurais apprécié d’avoir gardé ma bouillotte (mais à l’agence lorsque j’ai refais mon sac, on m’a dit que c’était pas nécessaire …).


Preparation

It seems some guidebook say it’s easy stuff but it’s still climbing and even if a beginner can manage it, a good preparation is necessary. Two main points: good physical condition/health (don’t do if currently sick even lightly) and good acclimatization. As usual in Bolivia, we are not exactly at the 500-800m elevation per day that was advised in Nepal for trek around the Annapurnas. You leave La Paz (3600m) in minibus to go to first refuge at 4700m, walk the next day to second refuge (5200m) before the climbing to the top (6088m) and go down the same last day (if you do it in 2 days, no stop at 4700m).
As for difficulty level, the main climbing route is « PD » for UIAA rating (see links below) with some part « AD » but it is not taking in account difficulty of altitude (Everest = PD+ …) or weather conditions.

Once you have chosen your agency, you will have a clothes fitting session the day before departure: mostly snow boots (to use with double socks), over-clothes pants+vest, mitt, harness, hood and helmet. You also have in your equipment leggings, spikes and pick.

Practical: electricity at the first refuge (4700m), not the second one (or reserved for guide). Need sleeping bag (-5/10°C advised), matress available in refuges. Toilets of Rock Camp (5200m) where one of the worst/dirty/stinky I saw. It’s true that at 5200m, water will freeze, same for micro-organism of most chemical toilets but still … there should be some alternatives.

Personal equipment: frontlight (check your battery), walking stick. Bonus: hot water bag, small thermos.

Day 1

Put travel bag at the shop deposit and switch contents to climbing equipment. For this climbing, a big bag of 50-0L is recommended. it is mostly used during the trekking part to store climbing stuff (no mules around). A small bag is better for the climbing day (only water/snack/camera). Think to keep your second batteries near the body to avoid losing power because of cold, especially at night.

Our group is composed of 4 persons with 2 guides. Left La Paz around 9am to arrive to first refuge around 11.15am (note: here, you have choice with multiples refuge and out of season, it shouldn’t be too crowded). On the road, stop to the market (Plaza Ballavian for today’s lunch pack and fresh fruits) and 2 viewpoints (on La Paz and on Huayna Potosi).

After the lunch, 40min walk to the old glacier for training. At the base of the glacier, switching to snow mode. Unlike Perito Moreno, there is all snow equipment: snow boots, spikes (Gryvel/Italia in my case, working very well), leggings, snow pants and harness.

Training has 3 parts:

  • Ice walk;
  • Ice walk with rope;
  • Climbing with rope and pick;

After, you are around 4800m high, so breathing can be difficult and it’s better to go slowly. Also, as normal for a glacier, it’s rock hard ice and you can really kill your arms and legs to get a hole good enough to be used as a support. We all did it but it was demanding. I would also say that the training on the glacier is more difficult than the real climbing, at least, in my case. On the glacier, we did 5-8m of climbing but with a slop of 40 to 80° and rock hard ice. For OUR climbing, it seems more about 15-20m at 40-50° max, either on ice/snow, either on rock (not always completely stable, take care). But some say to encounter 200m wall at 40° … After 2h on the ice, we go back to the refuge for resting.

After diner, our guide offers us an alternative program: leaving tomorrow at 1am and climb the top on 2nd day to arrive there at 9am and be back at refuge (first one) around 5pm, resting and be back on La Paz the 3rd day.

(+) carry only climbing stuff to Rock Camp (no sleeping bag, less food, …), shifted hours means less people on trail

(-) less acclimatization, no sunrise at top

After some tchat, all the group asked to stay with normal program.

After diner, going to bed early but sleeping a bit difficult (altitude probably) and I would have prefered to have my hot water bag (but at shop, when I split my bag, they said it was not necessary …)


Liens // Links:

Tracé GPS

Sur les cotations/niveau de difficultés // climbing rating

Médicaments contre le mal d’altitude // Medicines: DIAMOX (Strong Diuretic (Acetadiazol) ), The Sorojchi pills (use for the headache and a stimulant => not the miracle medicine presented by many shops and completely different than Diamox) => better is to be acclimatized and listen to your body.

Autres aventures jusqu’au sommet ou non // Other adventures, which did the top or not (also not found any pictures of the Huayna Potosi summit wall but some blogs description)