You are currently browsing the monthly archive for octobre 2012.

(English below)

Jour 2

7h30 go
~11h début ultime montée, le temps vire à la pluie et à la neige … A 13h11, le sommet où nous ne ferons qu’un passage rapide (rien à voir … brume / pluie / neige).

Vers 14h, le temps se dégage et nous pouvons admirer les montagnes et lagunes environnantes tout en poursuivant notre descente.

~16h campement. thé, repos, tchat, quelques moustiques à 4200m (mais c’est pas possible …)
diner, briefing pour ceux qui font le trek en 3j et ceux en 4j (séparation lendemain matin tôt pour faire une grosse journée de ~8h au lieu de 6+2h). Gros coup de pluie en soirée/nuit (bien pire que celui du sommet …)


Day 2

Left ~7.30am. ~11am start last way up to Punta Union and weather started to go rain/snow.
1.11pm top quickly as there was nothing to see (full fog / rain / snow).
~2pm, weather started to clear and we could enjoy the landscape as going down to the camping where we arrived ~4pm.

Publicités

(English below)

Préparation

Initialement, je souhaitais faire le trek de Huyahuash mais celui-ci fait dans sa version complète 12j ce qui représentait une durée trop longue par rapport au moment où j’étais à Huaraz.

Après moult hésitation, cette fois-ci, je suis parti avec une agence et un groupe (encore raisonnable) de 6p au total plus le guide et un arriero (avec 3 mules) pour 4 jours.

Pratique: trek camping 4jours/3nuits (possible en 3j/2n – les 2 derniers jours groupés en 1), pas d’électricité, pas de toilette en dure (toilette tente; il y a des « restes » de toilettes en dur mais d’après mon guide, les touristes s’étant comporté comme des porcs, le parc a abandonné à ce jour leur maintenance …), couverture téléphonie mobile minimale (suivant opérateur et terminal)

Jour 1

Point de rendez-vous à 6h à l’agence: dépose du gros sac à dos, chargement du reste dans le bus (qui comme pour la Laguna69 fait le transport des 2 groupes de trekkers – Laguna69 et Santa Cruz), récupération des autres trekkers à leurs hôtels. Vers 7h on quitte Huaraz.

8h: arrêt ~30min pour petit déjeuner à Yungay, puis vers 9h30 à l’entrée du Parc Huascaran (entrée pour ceux qui ne l’ont pas encore, enregistrement, et déclaration juridique de responsabilité pour le trek)
~10h30: dépose les trekkers pour la Laguna69
« Petite » pause avant 12h pour admirer le panorama avant la passe de Portochuelo, qui se transformera en une réparation de roue d’environ 1h …

Finalement vers 13h, nous arrivons à Vaqueria. Déchargement, distribution d’un lunch bag confortable (2 sandwiches, bananes, cookies/snack/bonbons).

A 13h30, début du trail petite descente et petite remontée … temps correcte mais avec une légère pluie.
17h30 arrivée au campement. repos, thé, diner, brief pour demain et punta union: chemin montée, plat, montée, plat, montée zig-zag to top.


Preparation

Initially, I wante to do the Huyahuash trek but the complete trail is about 12d which was too long compared to my constraints of this time.
After a lot of hesitation, I went to the Santa Cruz trek and this time, with an agency and a group (6p … still acceptable) plus one guide and one arriero (3 mules) for 4 days.

Practical: 4days/3 nights (can be done in 3d/2n by grouping the last 2d … 2d would be possible if you are in very good condition and acclimatized), no electricity, no « hard » toilets (only toilet tent; there is some « ruins » of hard toilets but my guide said that tourists not behaved well so the park administration gave up on their maintenance … hope they will resume it some day), mobile phone coverage limited (depending on provider and terminal).

Day 1

Meeting point at the agency at 6am: deposit of big bag, loading the rest in bus (common bus for Laguna69 trekkers and Santa Cruz), get other trekkers from hostel. Around 7am, leaving Huaraz.
8am: half hour stop for breakfeast at Yungay and around 9.30am at the entrance of Huascaran park (pay entrance fee, register and sign legal agreement of responsability)

~10h30: drop trekkers for Laguna69.
~12am: « small » break for the panoramic view a bit before Portochuelo pass but went 1h break as there was some mechanical/wheel problem …
In the end, around 1am, we arrived in Vaqueria, get our comfortable lunch bag and start the trail at 1.30am.
~5.30am camping


Liens // links:

(English below)

Arrivée

Bus Ica – Pisco, ~1h30. Attention, suivant les compagnies, vous êtes déposés soit en ville, soit à l’intersection avec la panamerica (principale autoroute nord-sud). Dans ce dernier cas, des combis/taxis partagés font la liaison.

Visite

A part l’alcool du même nom, Pisco était pour moi une base de départ plus abordable que Paracas.

  • centre-ville, plaza de armas,

  • Tour islas ballestas: La figure du Candelabro (traces similaires au ligne de Nazca, mais ici en rock et pas en sable; hypothèses x3: fait par une expédition de josé de San Martin/franc-macon comme simon Bolivar comme une sorte de point de repère, par des pirates à la recherche d’un trésor, ou par la civilisation Paracas civilisation comme un cactus), mes premiers manchots (de humboldt = petit), otaries, cormorans, …

  • Tour Reserva nacional de Paracas: centre interprétation (présentant la mer péruvienne comme l’une des plus riches – ce qui rend l’absence d’option plongée/snorkelling encore plus surprenante … de l’autre côté, c’est le Pacifique et donc des eaux beaucoup plus froide et dangereuse que le sud-est asiatique ou autre), sa côte de falaise avec sa cathédrale (monument qui m’a fortement rappelé la Great Ocean Road en australie et le London Bridge).


Bus Ica – Pisco, ~1h30. Pay attention as depending on the companies, you will stopping either in town center, either at the intersection with the panamerica (main road north-south). In the latter case, cheap combis/shared taxis are allowing to commute.

Visite

Out of Pisco alcohol, Pisco was my « base camp » for Isla Ballestas and the national reserve of Paracas.

  • town center, plaza de armas,
  • islas Ballestas tour: Candelabro figure (traces similar to Nasca lines but made of rock and not sand; 3 hypothesis on that: made by josé de san martin, made by pirates looking for treasures, made by Paracas civilisation as a cactus), my first pinguins (de humboldt = small), sea lions, cormorans, …
  • Reserva nacional de Paracas tour: interpretation centre (showing peruvian sea as one of the richest sea in the world – it makes the lack of diving/snorkelling tour surprising … on the other side, it’s the Pacific: colder and more dangerous sea than south-east asia for example), cliff coast with the « cathedral » (which reminded me a lot of the great ocean road in Australia and the London bridge).

(English below)

Arrivée

Bus Nazca – Ica, ~2h30 et taxi Ica – Huacachina (~10min).

Visite

Huacachina est une petite oasis du desert jouxtant la ville d’Ica.

  • lagon, dunes,

  • buggy et sandboard avec coucher de soleil,

  • soirée en musique gràce à Steve/Californie.

Arrival

Bus Nazca – Ica, ~2h30 and taxi Ica – Huacachina (~10min).

Visite

Huacachina is a small desert oasis next to Ica town.

  • lagoon, dunes,
  • buggy and sandboard with sunset,
  • musical evening thanks to Steve from California.

Liens // links:
http://www.worldwinder.com/2012/01/12/eating-sand-and-surfing-the-dunes-in-huacachina-peru/
http://trekity.com/sandsurfing-dune-buggies-huacachina-peru/

(English below)

Arrivée

Bus Lima – Nasca, ~7h.

Visite

Seul point notable de mon passage à Nasca (ou Nazca), les lignes du même nom et une grosse demi-journée au petit aéroport de la ville à attendre une météo clémente pour survoler ces traces toujours mystérieuse des civilisations passés: en parties des figures, mais beaucoup plus nombreuses des lignes géométriques.
Suivant les dernières théories, cela pouvait être un calendrier ou un gigantesque temple à ciel ouvert pour des sacrifices humains (voir DVD du National Geographic à ce sujet).

Le vol se fait sur des petits Cesna de 4 à 6p et même si les figures sont gigantesques (de 30 à 300m), vu du ciel, il faut l’aide du pilote pour bien les identifier au premier abord. C’est en regardant les figures et la (petite) ombre de l’avion à leur côté qu’on se rend compte de leur différence de taille (et c’est malheureusement une photo que j’ai loupé … entre le vent et les tours de l’avion autour des figures, la stabilité n’est guère optimale – Attention aux estomacs sensibles!)


Arrival

Bus Lima – Nasca, ~7h.

Visit

Only thing I did in Nasca (or Nazca), see the Nasca lines. It takes a large half-day at the small airport of the city to wait for a good weather allowing to fly above those mysterious lines: partly some figures, partly numerous geometric lines.
Last theories say that it could be a calendar or a giant sky-opened temple for human sacrifices (see National Geographic DVD about that).

Flight is done on small Cesna of 4 to 6 passengers and even if figures are big (30 to 300m), seen from sky (and depending on weather), you need the help of the pilot (shouting figures’ names) to identify them first. It’s when looking figures and the (small) shadow of the plane that you can evaluate the size difference.

(English below)

Arrivée

Avec un large groupe de couchsurfers (une quarantaine de personnes tout de même!), j’ai fait une sortie à Marcahuasi pendant un week-end de 3 jours depuis Lima.

Marcahuasi (wikipedia/es, marcahuasiperu.com, marcahuasi.com …) est un plateau des andes péruviennes à 3-5h de route de Lima et à environ 4000m d’altitude où se trouvent des rochers qui semblent sculptés et représentés diverses formes plus ou moins identifiable selon son imagination ou sa culture (humains, animaux, …). Le lieu est présenté suivant les sources comme une des merveilles du Pérou (suivant un vote Internet assez contestable du journal elcomercio.pe et similaire aux New 7 wonders of the world) et le siège d’une civilisation pré-inca.

Quelques autres liens sur Marcahuasi, la civilisation des « Masmas » et un éventuels rapprochements avec les égyptiens.

Vu la taille de notre groupe, nous y sommes allés en bus privé mais, vu la route (montagne, non-goudronnée, en grande partie une seule voie), il faut tout de même 5h pour se rendre à San Pedro de Casta (Altitude ~3200m), petit village et porte d’accès au site

San Pedro de Casta

Arrivé en milieu de journée, nous nous sommes installés tranquillement (faut dire que vu la taille du groupe et l’organisation très sud-américaine, fallait pas espérer battre un record de vitesse mais c’était pas le but 😉

  • Plaza,
  • Mirador « overlook » (dans la brume …),
  • « A la recherche du puma » (qui est en fait un puma empaillé … 🙂
  • Cimetière et ciel étoilé.

Marcahuasi

Le lendemain matin, nous avons entamé le trek pour monter au plateau de Marcahuasi, 2 à 4h de marche suivant le rythme via le « camino largo » (chemin long; qui semble en fait pas tellement plus « long » que le « chemin court » mais moins difficile à monter surtout), un peu moins pour ceux qui ont pris un cheval.

Une fois arrivé sur le plateau, nous nous installons dans amphithéâtre qui sert de camping. Nous ne sommes pas vraiment seuls mais cela reste réduit par rapport à ce qui est annoncé dans quelques jours pour la fiesta del agua (que malheureusement nous n’avons pas fait, c’était le mercredi). Déjeuner, snack, montage de tente, sieste, …

Un peu plus tard, nous faisons un tour d’une partie du plateau.

Soir, ciel étoilé et fiesta au coin du feu.

Troisième et dernier jour, retour par la partie nord du plateau et le « chemin court » (~2h de marche aussi), avant de reprendre le minibus pour Lima.


Arrival

With a large couchsurfers group (about 40), I went for a 3d week-end at Marcahuasi from Lima.

Marcahuasi (wikipedia/es, marcahuasiperu.com, marcahuasi.com …) is a plateau from peruvian andes at 3-5h of road of Lima and about 4000m high. We can find there some rock formations which seem sculpted (by nature or man, don’t know) and which could represent things like face, pregnant woman, animals or else. This place is said to be part of the wonders of Peru (If you refer to the discutable Internet vote made by elcomercio.pe newspaper in a similar way of the New 7 wonders of the world vote) and was the location of a pre-inca civilisation.

Links about Marcahuasi and the « Masmas » civilisation (with maybe a link with egyptians):

We went there in private bus, but with the unsealed mountain road (and mostly large enough for 1 car/bus), we still needed 5h to arrive in San Pedro de Casta (Altitude ~3200m), small village which is the gateway to Marcahuasi.

San Pedro de Casta

Arrived at mid-day, we set up quietly in the village and visited a few things:

  • Plaza,
  • Mirador « overlook » (in the fog …),
  • « Search for a puma » (a stuffed one … 🙂
  • cemetery and night sky.

Marcahuasi

The following day, we start the hike to to the plateau of Marcahuasi, about 2 to 4h walk depending on your conditions on the « camino largo » (long path, but not really much more longer than the « court » path, but a bit less steep it seems). Time a bit less than 2h for the ones who took horses.

Once on the plateau, we set up tents in the anfiteatro. We are not really alone but it still not crowded compare to what is planned in a few days for the fiesta del agua (which sadly, we have not done as it was on the following wednesday).
A bit later, walk around.
And at evening, night sky and fiesta around wood fire.

Last third day, way back by the north path and the « short » path (~2h walk), befre taking the minibus back to Lima.