You are currently browsing the monthly archive for novembre 2012.

(English below)
Après avoir repris la route et quelques rapides arrêts au Nord du Pérou, je suis arrivé hier à Guayaquil en Equateur. Principaux stops prévus, les Galapagos et Quito pour les fêtes de fin d’année, probablement aussi Cuenca et Banos/Riobamba. A voir.

On reprend un air de sud-est asiatique: au figuré avec les nombreux vendeurs ambulants dans les bus, au propre avec un air humide, cette fois-ci bien ressenti en journée.


Back on road, I spent a few quick days in north Peru. I arrived yesterday in Guayaquil, Ecuador. Main stops planned: Galapagos islands and Quito for the end of year, most probably also a bit of Cuenca and Banos/Riobamba.

First day remembering a bit south-east asia with many food/drinks/dvd sellers inside bus and humid air.

Publicités

Je scinde en 2 parties car, à Lima, ayant été avec de la famille, j’ai experimenté des restaurants auxquels je ne serais normalement pas allé. Le Pérou est le pays réputé comme ayant la meilleure cuisine d’Amérique du Sud et parmi les meilleures au monde (elcomercio.pe)

Backpacker

  • repas classique comme la Bolivie: soupe, riz/patates/viande boeuf ou poulet, lomo asado, milanesa

  • Immanquable Ceviche (W; R [1] [2])

  • Chicharron (W; R [3])

  • Snack-like: Choclo con sal (maïs + sel), papas con queso+aji

  • Boissons: Chicha (différentes formes d’alcool à base de maïs), le Pisco sour (et ses variantes Mango et Maracuya – mangue et fruit de la passion), Emoliente

  • Desserts/douceurs: queso hellado (plus glace de lait, que glace de fromage … et ca ne sens pas comme un fromage français ;-), Torta de 3 leches, glace au chirimuya et à l’avocat (très bon!), Maroblanco = dulce de lece (ou confiture de lait = sorte de caramel à tartiner comme au Chili), Alfajor (mais beaucoup moins commun qu’en Argentine)

  • Fruits ([5]; Comme la Bolivie, très grande variétés de fruits) et Salade de fruits (en particulier au marché de Cusco). En particulier, l’avocat du Pérou est comme de la crème/beurre (mange nature avec sel; mais pas le cas partout)

Restaurants

Centré sur Lima, festival gastronomique (merci Bernard/Sandra) et conséquence d’une immigration notable de chacun de ces pays: richesse de restaurant de qualité français (ah le plaisir de retrouver une baguette, un fromage français, du vin !), chinois, japonais et italien. On a à la fois des restaurants traditionnels et des restaurants de cuisine moderne/mixte (mélange avec la cuisine péruvienne par exemple).

Découvert le poulpe tendre (pas chewim-gum qui est l’association que je ferais de la plupart de mes tentatives antérieures): a priori, plus lié à la préparation qu’à la cuisine du pays

(English below)

Arrivée

De Cajamarca, bus de nuit Cajamarca – Chiclayo (23h-4h), puis Chiclayo – Piura (4h30-7h30) et Piura – Mancora (~8h30-11h30). Pas de bus direct depuis Cajamarca et ensuite, c’était mieux en splittant plutôt que patienter des heures dans le terminal de bus.

Visite

Passage express sur le chemin de l’Equateur:

  • Avenue principale = Panamerica et environs,

  • Plage.


Arrival

Night bus Cajamarca – Chiclayo (23h-4h), Chiclayo – Piura (4h30-7h30), and last Piura – Mancora (~8h30-11h30). There is no direct bus to north from Cajamarca and after, with arrival time, it was better to chained bus (preferred than waiting hours in bus terminal).

Visit

Express stop on my way to Ecuador:

  • Main avenue = panamerica and around,
  • Beach.

(English below)

Arrivée

Bus de nuit Lima – Cajamarca ~15h.

Visite

Altitude: 2700m (wikipedia)

  • centre-ville, églises, mirador santa apolonia,

  • Banos del Inca: des eaux thermales savourées par le dernier inca,

    Atahualpaavant qu’il fût capturé par les conquistadors espagnols,

  • Cumbe Mayo: petite marche 3-4h aller et retour en auto-stop/camion de lait. La première fois que j’en ai entendu parler, ca m’a fait pensé à Shilin, la forêt de pierreprès de Kunming en Chine, et ca ressemble aussi un peu à Marcahuasi.


Arrival

Night bus Lima – Cajamarca (~15h).

Visit

Altitude: 2700m (wikipedia)

  • downtown, churchs,
  • Banos del Inca: hotspring enjoyed by the last Inca Atahualpa before he was captured by spanish conquistadors,
  • Cumbe Mayo: walk 3-4h one way and back hitchhiking in a milk truck … First time, I heard of it, I thought to Shilin stone forest near Kunming in China and a bit to Marcahuasi too.

(English below)

Arrivée

Bus de nuit Cusco – Lima (~22h). Un semi-cama mais si au niveau siège, c’est la même chose qu’en Argentine, là il y a un (petit) repas chaud inclus et un petit déjeuner (mais mieux vaut prévoir un à côté si vous êtes un grand mangeur). D’ailleurs pour le petit déjeuner, il y a une pause faite peu après Nasca à cet effet. Avant Nasca et même si c’est la nuit, la route semblait très sinueuse, pas malade mais bon. Arrivé vers 15h à Lima.

Re-passage après Pisco et Trujillo.

Visite

Cas un peu particulier puisque j’ai retrouvé de la famille ici.

  • Centre-ville historique: église, plaza de armas, plaza san martin, iglesia de san francisco, couvent santo dominguo,

  • Musée archéologique: une très bonne vue sur l’ensemble des cultures/civilisations qui ont fait le Pérou et notamment, toutes celles qui ont précédées les Incas qui ne représente finalement qu’environ un siècle de l’histoire locale, en particulier les Moche avec de très belles céramiques, les Nasca, les Chavin, etc.,

  • Quartier San Isidro,
  • Quartier Miraflores: bords de mer de plage et falaise, parapente,

  • Museo, Banco de reserva del Peru,

  • Quartier Barranco, galeries d’art,

  • Quelques marchés forcément,
  • Feria gastronomique: j’ai raté l’officielle qui se déroulait quelque semaine avant, mais j’en ai tout de même fait une que ce soit avec la cuisine péruvienne, mais aussi française, japonaise, chinoise, italienne, créolle … que ce soit traditionnelle ou mixte. Elles reflètent la très grande variété de l’immigration au Pérou (enfin surtout Lima). Un très gland plaisir 😉 … (plus dans un autre post),
  • Petit port de pêche au sud de Lima: Pucusana et ses mouettes et pélicans,

  • (sortie 3j à Marcahuasi/San Pedro de casta ),
  • (escapade au sud: Nazca, Ica/Huacachina, Pisco/Paracas),
  • (escapade au nord: Huaraz, Trujillo),
  • XXI Matsuri, Semana cultural del Japon organisé par la très importante association japon-péru de Lima,

  • Visite Alliance Française de Lima (la plus importante d’Amérique du Sud avec Bogota),
  • Événement Beaujolais nouveau organisé par la CCIPF,

  • Ruines de Caral-Supe: 1ère civilisation d’Amérique contemporaine de celle en Mésopotamie et en Egypte, aux environs de 3000 ans avant Jésus Christ.

Dans les un peu moins bons de Lima qui m’avait été conté, son ciel blanc quasi-permanent. Il ne pleut pas ici (ou très rarement, on est « presque » au milieu du désert), mais on n’a jamais ou presque un ciel bleu en hiver. Sur la fin de mon séjour (mi-novembre), le bleu commençait à se faire plus présent. Par contre, il y a une humidité forte (80-90%) même si on ne la « ressent » pas, en tout cas pas comme en Asie. Globalement, j’ai apprécié Lima et je trouve sa réputation en terme de danger ou d’intérêt peu mérité. Il faut être vigilant comme partout je dirais et sinon, on passe de très bon moments (que ce soit en famille ou avec des couchsurfeurs 😉

Cela a aussi été pour moi pas mal de rattrapages (blog photo), mais aussi préparatifs de la fin de voyage et dossier PVT Canada (snif … ca approche; quels pays, canada) et de logistique (petite ou grosse réparation d’équipement, objectif photo parti deux fois en réparation, récupération du disque interne de mon ordinateur, réparations/couture sur sac à dos, chaussures, …)


Arrival

Night bus from Cusco to Lima (~22h) in a semi-cama with light diner and breakfeast (better to to take something more, especially if you are a big eater ;-). The first part of the road, before Nasca is montain road with a lot of curves.

Visit

Stop a bit longer as usual: family reunion, lot of things to catch up (photos/blog), to repair (bags, camera, computer, …) or to prepare (end of travel …, Canada, …). Appreciated Lima and I think its reputation as dangerous or uninteresting is not deserved.

  • Historic downtown: churchs, plaza de armas, plaza san martin, covento santo dominguo,
  • Archeological museum: a very good overview of all culture/civilizations of Peru, and most notably, the ones which preceded Incas who are finally only about a hundred year of the local history: Moche with beautiful ceramics, Nasca, Chavin, …
  • San Isidro district,
  • Miraflores district: beach and cliffs,
  • Barranco district, art galleries,
  • Some markets,
  • Gastronomic feria: I missed the official one which was a few weeks before I arrived in Lima but, with family, I did a big one, be it local peruvian cooking, but also french, japanese, chinese, … in traditional or mixt/modern form. A great pleasure 😉 … (more in a future cooking post)
  • Pucusana villa: small fishing village with harbour, pelicans and the like, south of Lima,
  • (Marcahuasi/San Pedro de casta),
  • (south: Nazca, Ica/Huacachina, Pisco/Paracas),
  • (north: Huaraz, Trujillo),
  • XXI Matsuri, Semana cultural del Japon organized by the big japon-peru local association,
  • Allienca Francesa de Lima,
  • Beaujolais Nouveau event organized by CCIPF,
  • Caral-Supe ruins: first civilisation of America, about 3000y BC, similar to Mesopotamia and Egypt.

In the (little) less good things of Lima which I was warned by many other travellers, was its sky which is almost permanently white at least in winter (around mid-november, was starting to get more and more blue), even if it never rains here (or barely, it’s – almost – the middle of the desert). At the end of my stay, with summer, some blue sky started to appear.

 

(Sorry no english … about Work-holidays VISA registration in Canada)

Un des points qui m’a retenu au Pérou et à Lima en particulier était l’approche des ouvertures du PVT Canada. Pour rappel, le visa vacances-travail est une formule permettant de se rendre jusqu’à un an maximum dans un pays en étant libre d’y étudier, d’y travailler ou voyager, la liberté parfaite. Tous les pays ne permettent pas cette option mais il y a déjà un bon choix (Argentine, Australie, Canada, Corée du Sud, Japon, Nouvelle-Zélande, Singapour, Taiwan). Et si le dossier est bien rempli, c’est un sésame beaucoup plus facile à obtenir qu’un vrai visa de travail qui, au moins, pour les pays anglo-saxons est beaucoup plus difficile à obtenir (sauf à avoir une entreprise qui vous sponsorise). Principale limitation, l’âge: jusqu’à 30 ans, à l’exception du Canada qui va jusqu’à 35 ans (ouf!).

Pour moi, c’était une façon idéale de finir mon voyage en « visitant » la face professionnelle d’un pays. Voyager et travailler/vivre dans un pays ne sont pas les mêmes expériences. J’avais, avant même de songer à ce scénario, eu beaucoup de retours positifs par des amis ou anciens collègues, PVT ou expat sur le Canada. Et comme c’était le dernier pays de mon parcours, le timing collait bien.

Etant parti 2 ans, j’avais envisagé de déposer ma demande soit en nov 2011, soit en nov 2012, puisque c’est à ce moment-là que les inscriptions s’ouvrent.

Bon, novembre 2011, j’étais en Chine, le courrier (normal) mettait 10j à arriver … au final, je n’ai pas envoyer le dossier car le quota s’est clos avant. Note prise à ce moment là, passez par UPS et autres transporteurs.

Autre tendance de 2011, un raccourcissement dans le remplissage du place des quotas pour le Canada … Donc comme pour 2010 et 2011, on prépare son dossier avant même si les formulaires officiels ne sont disponible qu’à l’ouverture des inscriptions et induisent donc un délai minimum.

Enfin pour 2012, j’étais « prêt » et je suis revenu à Lima début novembre exprès. Bien m’en a pris … Cette année l’ambassade a ouvert les inscriptions le 7 novembre vers 15h heure de Paris (soit vers 9h à Lima) et se sont closes le 9 novembre vers 16h (Paris). Par close, il faut comprendre, qu’ils ont reçus plus de dossier à ce jour que le quota annoncé et qu’il était encore possible d’envoyer un dossier mais avec le cachet de la poste à cette date en dernière limite.

Tendance ouverture/fermeture recensée par le site pvtistes.net: 2010, quota de 7000 places écoulées en 36j, 2011 quota de 6750 places en 12j, 2012 6750 places en 2j!

Multiples explications possibles à cette demande: la crise en Europe, l’emploi des jeunes, l’herbe est plus verte (forcée a priori par bon nombre de recents reportages TV sur le Canada en France semble-t-il), … Je l’avais déjà observé en partie lors de mon passage en Australie où j’avais croisé beaucoup de jeunes en PVT.

En attendant le traitement des 12000 dossiers recus (d’après le site pvtistes.net; voir 30000 d’après le journal metro de Montréal), les principales alternatives sont:

  • pour les moins de 30 ans, voir les autres pays PVT,
  • pour les 30-35 ans et plus, trouvé une entreprise qui sponsorise un visa (que ce soit pour l’EIC Jeunes professionnels au Canada ou pour un visa travail normal).

Le site pvtistes (encore lui!) a recensé l’ensemble des options pour le Canada.

Pour moi, pour l’instant, c’est attente du traitement du dossier … (je n’ai même pas l’accusé de réception de l’ambassade, même si j’ai celui d’UPS au moins)

(English below)

Arrivée

Bus de nuit Huaraz – Trujillo, 9-10h.
Petite anecode, à l’embarquement, comme à l’accoutumée, controle des billets et du document d’identité (ou sa photocopie) mais là, on m’a pris mon empreinte digitale (index droit)! Première fois que ca m’arrive …

Visite

  • centre-ville, Iglesias, mercado central;

  • Chan Chan (Palacio Nik An ou Tschudi, Museo, Huaca Esmeralda; reste de la civilisation Chimu – ~900AD-1400AD),

  • Huaca de la Luna (+Museo – la Huaca del Sol ne peut être visité car les fouilles/excavations sont toujours en cours, et a priori encore pour 10 ans au moins; reste de la civilisation Moche – ~100AD-800AD).


Arrival

Night bus Huaraz – Trujillo, 9-10h.
One remark, when boarding the bus, I was controlled for ticket and identity document but was also asked for a fingerpring! First time I got that …

Visit

  • town center, Iglesias, mercado central,
  • Chan Chan (Palacio Nik An or Tschudi, Museo, Huaca Esmeralda; Chimu cilvisation ruins – ~900AD-1400AD),
  • Huaca de la Luna (+Museo – Huaca del Sol can’t be visited as excavation are still pending and probably for the next 10 years at least; Moche civilisation ruins – ~100AD-800AD).

(English below)

Arrivée

Bus de nuit Lima – Huaraz, reporté d’une journée pour cause de grève bloquant les routes (et tous les bus … mais on n’est pas en France pourtant … ;-)(point à faire par téléphone avec les différents prestataires de bus)

Visite

Altitude: 3052m (wikipedia).

  • Centre-ville, église (en construction), mercado,

  • Trek 1j Laguna69 (~3h up / 2h down, 4600m): malheureusement presque que sous une petite pluie (et même de la neige) mais on a eu une petite éclaircie près de la lagune,

  • Willcahuain et Ichic Willcahuain,

  • Punta Olimpica: en combi + taxi, l’un des plus hauts points de vue du coin (4890m, plus que le trek de Santa Cruz),

  • Museo Arqueologico de Ancash,

  • (Trek 3j Santa Cruz).

Note: attention aux ordis/disque dur … du jour au lendemain, freeze après toute utilisation prolongée sans doute dû à l’altitude supérieure à 3000m (qui est le maximum le plus souvent mentionnés dans les spécifications matérielles; j’ai un problème similaire à Uyuni en Bolivie mais définitif là … donc pensez aux sauvegardes avant!). Retour à la normal à Trujillo.


Arrival

Night bus Lima – Huaraz, delayed for one day because of a strike in Huaraz blocking road (and all bus … it’s not France but … 😉 (check your bus companies by phone if something similar happens … not much on their website).

Visit

Altitude: 3052m (wikipedia).

  • Town center, cathedral (in construction), mercado,
  • Trek 1j Laguna69 (~3h up / 2h down): sadly mostly under small rain (and a bit of snow) but get some sun when near the lagune,
  • Willcahuain and Ichic Willcahuain ruins,
  • Punta Olimpica: combi + taxi, one of the higher point of the area (4890m, more than the high point of Santa Cruz trek),
  • Museo Arqueologico de Ancash,
  • (Trek 3d Santa Cruz).

Note: Pay attention to your computer/hard disk. While in Huaraz, I couldn’t use it for a long time or it was starting to freeze, most probably because of the altitude (above 3000m which is the maximum referenced most of the time in working hard disk specifications; I had a similar but deadly – for the hard drive – problem in Uyuni, Bolivia. So think about backups before!). Worked normally when in Trujillo.

(English below)

Jour 3

7h30 go
découvre rapidement les conséquences de l’avalanche de début d’année (fév/mars 2012, grosse avalanche due à de fortes pluies, passage dégagé seulement depuis juillet/août suite au travail *manuel* des arrieros avec une aide financière du gouvernement; l’avalanche est allée jusqu’à Cashapampa – fin du trail mais heureusement, est passé à côté de la ville)

Notre guide nous explique aussi que le matin, les arrieros échangent dans la mesure du possible les mules entre eux pour faire en sorte de les faire revenir à leur point d’origine (c’est clair, qu’autant l’arriero peut prendre le bus, autant les mules, …)

14h10 campement. repos, thé, tchat, dîner

Jour 4

7h départ et ~9h arrivée Cashapampa. repos, bière de fin de trek.
taxi Cashapampa – Caraz puis combi Caraz – Huaraz où nous arrivons vers 12h30.

Fin du trek!


Day 3

Left 7.30am. On this part of the trail, we discoverd the consequence of Feb/Mar 2012 avalanche (which was cause by big rains; trail was cleared in jul/aug by manual work of the arrieros with some financial help of the government; The avalanche went as far as Cashapampa – end of trail…).
~2.10pm camping.

Day 4

Left 7am and ~9am Cashapampa: rest, beer for the end of trek.
Next taxi Cashapampa – Caraz and combi Caraz – Huaraz.

End of trek!