You are currently browsing the monthly archive for décembre 2012.

(English below)

Arrivée

Hitchhike transformé en bus Cuenca – Banos ~7h30

Visite

Altitude: 1815m (wikipedia)

Présenté comme la ville des sports extrêmes, j’ai eu la chance de profiter de la ville avec sans doute moins de touristes qu’habituellement. Le proche volcan Tungurahua ayant fait quelques siennes auparavant, cela a semble-t-il dissuadé certains voyageurs, même si les locaux disent que la situation est banale et sans danger (ce qui semble confirmer par les bulletins officiels [1]).

  • Tour des chutes d’eau: canopy, Manto de la novia (~40m),

  • Tour en rafting,

  • Tour en canyoning,

  • Iglesia, centre-ville, thermes,

  • Trek Mirador Bellavista, Mirador del volcan (malheureusement vu pas dégagé ce matin-là … contrairement à l’après-midi), Mirador de la virgen,

  • Volcan Tungurahua,

  • Noël: principale particularité équatorienne, les défilés d’enfants costumés qui se produisent le 24-25 et selon, les jours d’avant. Le jeu consistant à réussir à voir ces multiples petits groupes de défilés qui n’ont aucune programmation officielle. Donc on ne sait pas où et quand, c’est pas grand Banos, mais quand même …

Météo très changeante comme pour le reste du pays (à l’exception du très chaud Guayaquil) alternant nuages, soleil, petite pluie, mais jamais très gênant.


Arrival

Hitchhike transformed in bus Cuenca – Banos ~7h30.

Visit

Altitude: 1815m (wikipedia)

It’s know as extreme sport town and usually very touristy. It was probably less for me as there was some activities or nearby Tungurahua volcano and it seems to make tourists a bit less attracted by city even if locals said that situation was common and without danger (seems confirmed by official news [1]).

  • Waterfalls tours,
  • Rafting,
  • Canyoning,
  • Iglesia, downtown,
  • Trek Mirador Bellavista, Mirador del volcan (sadly, when I did the trek, there was nothing to see, too cloudy … a lot better in the afternnon when I was back in town …), Mirador de la virgen,
  • Volcano Tungurahua,
  • Noël: here, for Christmas, you can see group of costumed children parading the streets on the 24th-25th, sometimes before. The little problem is there is no official schedule and you have to look for them, somewhere, sometime …

Weather was very changing like most of the country (outside of very hot Guayaquil) switching clouds, sun, rain but never very annoying.


Liens / Links

[1]
News: http://www.digitaljournal.com/article/339400; http://www.latimes.com/travel/deals/la-trb-ecuador-tungurahua-eruption-20121217,0,1639642.story; http://www.volcanodiscovery.com/tungurahua/news.html;
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/equateur-12241/
Volcans: http://www.igepn.edu.ec/index.php/informes/volcanicos.html
http://www.volcano.si.edu/reports/usgs/

Publicités

(English below)

Arrivée

Hitcchike raté et bus Guayaquil – La Troncal, La Troncal – Ambato, Ambato – Banos.

Visite

Altitude: 2560m (wikipedia)

  • Centre-ville, nombreuses églises,

  • Parc national Cajas: très beau parc (mais attention facile de s’y perdre si on ne visualise pas régulièrement les marquages peints au sol). Route 4+7.


Arrival

Missed hitcchike and bus Guayaquil – La Troncal, La Troncal – Ambato, Ambato – Banos.

Visit

Altitude: 2560m (wikipedia)

  • downtown, many churches,
  • Cajas national park: very beautiful (but attention! easy to lost yourself if you don’t check regularly for small painted marks on the floor).Path 4+7.

(English below)

Je suis arrivé hier à Cuenca, sous la pluie … ca a fait un gros changement en venant de Guayaquil et sa chaleur quasi-étouffante (de ~24-32°C, passé à 15-20°C). Fort heureusement, la météo du jour a été bonne (couvert mais ensoleillé tout de même) malgré des prévisions similaires annonçant pluies et orages. Enfin, bon, à force de voyager, on se demande s’il y a un coin du monde avec des prévisions valables et de toute façon, sauf en cas de climat extrême, on continue d’avancer 😉

Toujours est-il, qu’après un premier tour du centre-ville et des églises, je me suis fait légèrement interpellé par une femme à la porte d’une des nombreuses églises de la ville sur ma foi et surtout si je croyais à la fin du monde du 21 décembre, donc demain, due à la fin du Calendrier maya. Il semblerait que pour Cuenca, le diocèse local ait prévu nombres de messes spéciales tout au long de la journée. Même aujourd’hui, jour de semaine, l’affluence dans certaines églises m’a semblé un peu forte (mais bon, c’est peut-être habituel). Donc, je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour vérifier si on est encore là (mais, personnellement, je n’ai pas trop de doute 🙂


I arrived yesterday in Cuenca, under the rain … kind of a big change from Guayaquil and it’s heat (from ~24-32°C to 15-20°C). But today was a lot better, partly cloudy and sunny whereas forecast where staying on a similar wave with thunderstorm and rains. Anyway, while travelling, you end up asking yourself if there is a single place of the world with good weather forecast and whatever the weather, unless extreme, you do your stuff.

After a first day in downtown and its numerous churchs, I was asked on the front of church by a woman if I was believing in God and in the end of the world of Dec, 21st (tomorrow), mostly based on the end (of a cycle) of mayan calendar. It seems here, the local diocese has planned a number of extra celebration along the day. Even today, a weekday, it seems to me there was a lot more people than it would normally be (but don’t know normal state). So, see you in a few days to check if we are still here (but AFAIC, I haven’t much doubt 😉

(English below)

Arrivée

Parti de Mancora en optant pour l’option backpacker, un peu plus compliquée que le bus direct: un bus/combi Mancora – Tumbes (~2h), combi à l’immigration péruvienne (~30min), re-combi ou moto-taxi à la frontière (physique = pont entre 2 marchés; 5-10min; dont le nom réel est Aguas Verdes – Huaquillas), immigration équateur (15-20min de marche plus loin), bus Guayaquil (~5h). Mais c’est sans doute l’une des plus « mauvaises » frontières que j’ai rencontré pour 3 raisons:

  1. les bureaux d’immigration de part et d’autre sont loin de la frontière physique,
  2. la frontière physique est un pont entre 2 marchés de zone urbanisés = foule désordonnée,
  3. Tout ca rend la zone assez dangereuse ce qui est souligné par de nombreuses sources [1]: en particulier, EVITER LES TAXIS ICI.

Par certains côtés, ca m’a rappelé la frontière Inde-Népal, mais l’immigration et la frontière physique étaient toutes groupées.

Une fois en Equateur, premier parfum de sud-est asiatique. discussion avec fillette de 7 ans dans le bus sans que ca inquiète outre-mesure sa mère. ordures par la fenêtres, vente ambulantes, …

Visite

Altitude: 4m (wikipedia)

Pour moi, avant tout, ce fut la porte d’entrée pour les Galapagos.

  • centre-ville: catedral, Malecon park, parc centenario,

  • Statues Perroquet / Iguane / Singe par Sanchiny, 2005 (artist)

  • Barrio Las Penas, Cerro Santa Ana,

  • Beaucoup de parcs re-urbanisés et symbole du renouveau récent (2000-2003) de la ville: Malecon 2000, Malecon Salado, Lineal, Historico

  • cemeterio general,


Arrival

Left Mancora in a backpacker way in small multiples bus instead of the direct but more expensive one: bus/combi Mancora – Tumbes (~2h), combi to peruvian immigration (~30min), combi again or moto-taxi t o physical border which is a bridge between two city’s markets Aguas Verdes – Huaquillas (5-10min), ecuadorian immigration (15-20min more walk from bridge), bus to Guayaquil (~5h). Out of the time needed, it’s probably one of the worst border I met:

  1. Immigration offices are far from each other and from physical border,
  2. The border itself is a bridge between 2 markets in urban zone: disorganized crowd,
  3. Everything combined make the place dangerous which is highlighted by many sources [1]: especially, AVOID TAXI HERE.

In some ways, it reminds me of the bustling border between India and Nepal but offices/border were at 2min of each other.

Visit

Altitude: 4m (wikipedia)

  • downtown: catedral, Malecon park, parc centenario,
  • Statues Perroquet / Iguane / Singe by Sanchiny, 2005 (artist)
  • Barrio Las Penas, Cerro Santa Ana,
  • A lot of renovated park, symbols of city renaissance (2000-2003): Malecon 2000, Malecon Salado, Lineal, Historico

Liens/links

[1] http://en.wikivoyage.org/wiki/Tumbes#Stay_safe
http://voyageforum.com/v.f?post=4633407

(English below)

Visite (backpacker mode)

depuis Puerto Ayora

  • Las Grietas: petite piscine aux milieux des rochers,

  • Charles Darwin station, tortues géantes et iguanes,

  • Tortuga bay: côté surfeur, côté iguanes et côté baignade,

  • Kiosques (petits restaurants de rue).

Isabela

  • Puerto Vilamil,

  • Marche au Muro de las lagrimas, construit par des prisonniers lors de la seconde guerre mondiale, et animaux/flore,

  • Centro de crianza « Arnaldo Tupiza Chamaidan » (tortues),

  • Islote Tintoreras: fond de mer émergé à cause du hotspot volcanique et couloir d’eau refuge de requins,

  • Volcan Sierra Negra / Volcan Chico [1], altitude 1124m (similaire à Hawaii, presenté comme le 2d cratère actif le plus grand au monde, isabela=6 volcans, un seul non-actif,12km de diamètre, dernière éruption en 2005 mais fût partiel. Cerro Azul: dernière éruption 2008; Fernandina: 2009; à cause de la proximité du hotspot).

San Cristobal

  • Puerto Baquerizo Moreno,

  • La Loberia, refuges d’otaries (note: il n’y a pas de phoques aux Galapagos: la différence ? les otaries ont des nageoires plus longues et une oreille externe/lobe).


Visit (backpacker mode)

From Puerto Ayora

  • Las Grietas: kind of swimming pool in middle of the rocks,
  • Charles Darwin station, giant turtles and iguanas,
  • Tortuga bay: surfer part, iguana part and swimming part,
  • Kioskos (small street restaurants in the evening).

Isabela

  • Hike to Muro de las lagrimas, built by prisoners during WWII and animals/plants,
  • Centro de crianza « Arnaldo Tupiza Chamaidan » (turtles),
  • Islote Tintoreras: part of sea depth emerged because of volcanic hotspot,
  • Volcan Sierra Negra / Volcan Chico [1], altitude 1124m (similar Hawaii, said to be 2d biggest active crater in the world, isabela=6 volcans, solo 1 no activo, 12km diametre, last eruption 2005, only a part erupted ; Cerro Azul: last eruption 2008; Fernandina: last 2009; proximity of hotspot).

San Cristobal

  • La Loberia, refuge for sea lions (note: no seals in Galapagos difference ? sea lions have long foreflippers and earflaps).

Liens/Links

http://en.wikipedia.org/wiki/Gal%C3%A1pagos_Islands
http://www.galapagos.org/about_galapagos/galapagos-q-a/
[1] http://divingthegalapagos.com/the-galapagos-islands/sierra-negra-volcano-trekking-in-the-galapagos

(English below)

Croisière

Programme de la croisière:

  • Rabida (sea lion playing), navigation~4h, Cerro Dragon,

  • Retour Puerto Ayora.

Cruise

Cruise activities:

  • Rabida (sea lion playing), navigation~4h, Cerro Dragon,
  • Back to Puerto Ayora.

(English below)

Croisière

Programme de la croisière:

  • Espanola: Punta Suarez (et un peu plus d’explications sur les iguanas: vie en groupe de manière opportuniste: pour se réchauffer – la température de leur corps conditionne leur activité donc peu actifs en matinée, et en terme de protection contre les prédateurs: dispersion en cas d’attaque pour causer la confusion; sur les fous à pieds bleus: comment drague un fou à pieds bleus? ils montrent ses pieds ;-), snorkel@gardner isle (sea lions, mexican hog fish, king angel fish, turtles, sting ray, …), gardner bay,

  • Floreana: Baroness lookout, post office bay (bureau de poste à l’ancienne, un tonneau où les navigateurs déposaient leurs courriers et d’autres navigateurs passant par ces destinations faisaient la distribution du courrier … gratuit et avec une rapidité variable, le système fonctionne toujours avec les visiteurs de chaque pays), lava tube, lunch, cormorant point (turtles resting after mating), snorkel@devil’s crown+,


Cruise

Cruise activities:

  • Espanola: Punta Suarez (and a bit more explanations on iguanas life: opportunistic grouping: to get warmer as body temperature is a requirement to activities, to protect against predators => if attacks, scatter/dispered causes confusion; and about blue footed boobies, how to seduce female? show your feet ;-), snorkel@gardner isle (sea lions, mexican hog fish, king angel fish, turtles, sting ray, …), gardner bay,
  • Floreana: Baroness lookout, post office bay (old way post office where sailors put their letters and another ones going to the target direction were making the deliveries … continue today and free with visitors of the world with various delivery time), lava tube, lunch, cormorant point (turtles resting after mating), snorkel@devil’s crown+,

(English below)

Croisière

Programme de la croisière:

  • Bartolome: hike 375 marches, petit tour en zodiac/panga et vu un manchot des Galapagos (évolution du manchot de Humboldt; ne pas confondre manchot et penguins! le manchot vit dans l’hémisphère sud et ne peut pas voler, le penguin vole et vit dans l’hémisphère nord), volcanic rock/lava projectile, beach/snorkeling, Santiago/sullivan bay/lava fields hike et plage, et navigation ~12h,

  • Santa Cruz/Puerto Ayora: Charles Darwin Station en ville (et histoire de Lonesome Georges, une tortue qui avait 180 ans …, saviez-vous aussi que les iguanas sont sourd) et tortues géantes en campagne (possibilité alternative plongée bouteille ~140US$ 2 plongées),

  • San Cristobal: kicker rock (ou leon dormido) avec requins des galapagos (black tip, ~1m), tortues, raies aigles, jellyfish, mexican hog fish, … mais pas une très bonne visibilité 3-5m), temps libre en ville, interpretation center, snorkel@Tijeretas hill (et rien vu, très mauvaise visibilité ~1m cf trop de vent),


Cruise

Cruise activities:

  • Bartolome: hike 375 steps, small zodiac/panga tour and a Galapagos pinguin (evolution of Humboldt pinguin), volcanic rock/lava projectile, beach/snorkeling, Santiago/sullivan bay/lava fields hike+beach, and navigation ~12h,
  • Santa Cruz/Puerto Ayora: Charles Darwin Station (and story of Lonesome Georges, a 180 years old turtle, dead today … also, did you know iguanas were deaf)) and giant land turtles (alternate activities: diving twice for 140US$,
  • San Cristobal: kicker rock (or leon dormido) with galapagos sharks (black tip, ~1m), turtles, eagle rays, jellyfish, mexican hog fish, … but average visibility 3-5m), free time in city, interpretation center, snorkel@Tijeretas hill (and nothing to see as visibility was very bad because of wind ~1m),

(English below)

Arrivée

Pas beaucoup de manière d’arriver ici à part l’avion (bon d’accord, le bateau aussi est possible et a priori que 3-4j, faut juste le trouver – d’après discussions avec des équatoriens du continent, ca ne serait pas si compliqué). Pris mon billet à Guayaquil 3j avant et vol (~1h45) vers Baltra, le principal aéroport de l’archipel.

Depuis Baltra, un premier bus gratuit permet de rejoindre le ferry (0.8$) vers le nord de l’île de Santa Cruz où un autre bus payant (2$) emmène à Puerto Ayora (~1h de transport).

Visite

Une bonne demi-journée utilisée pour faire le tour des agences et se décider entre croisière longue (3 à 8j) et promenade au jour-le-jour. J’ai eu pas mal d’hésitations à prendre ou non l’option croisière mais clairement beaucoup de coins ne sont accessibles que par là – un tour à la journée soit ne permet pas soit d’accéder à tout, soit d’une manière trop rapide – et aussi, beaucoup de lieux nécessitent légalement un guide (d’après le ‘Plan de Manejo‘ – Management – de l’archipel, modifié par résolutions). Ce qui est dommage, ce que les Galapagos s’orientent clairement vers un tourisme type Maldives (en terme de prix pour les étrangers/non-résidents, c’est moins de la moitié pour l’avion et l’entrée du parc pour les équatoriens/résidents), justifié aussi ici pour raison environmentale (tourisme de masse vue comme faible valeur par visiteur) et en dehors de l’option volontariat, ca risque de devenir de plus en plus difficile de s’y rendre pour un coût modéré, même si au final, on peut trouver des hôtels à 12US$ la nuit, un almuerzo (repas) standard à 4US$ et des croisières last minute à 900-1000US$ pour une semaine. Cela reste tout de même plus cher que le continent (simple au double? pas si cher dans le cas de vacances classiques mais clairement pour un voyageur budget de longue durée)

Une remarque pratique, le nombre de guichets/distributeurs automatiques bancaires (GAB/DAB, ATM en anglais, cajero automatico en espagnol) est limité et j’ai systématiquement eu des problèmes avec ma carte bancaire française (qui marché normalement sur le continent). Résultat, j’ai du recourir à des cash advance (service commissionné mais j’ai pu me faire rembourser les frais …)

Par contre, si le parc semble à la pointe en terme de conservation, il ne semble y avoir que très peu d’énergies vertes (solaire, éolien, …) mais des projets semblent initiés (cf interpretation center San Cristobal, ainsi que plus de purification d’eau local, de productions alimentaires locales, premier aéroport « écologique » a priori inauguré en mars 2013, …)

En terme de météo/climat: quelques jours de très beau temps et pas mal de gris (mais pluie limité) en cette période de tout début de saison (début décembre). A retenir, ce n’est pas le climat tropical de l’équateur, décembre est tempéré/frais, beaucoup de jours gris et de temps en temps, petite pluie.

Règles

Tout au long de votre passage aux Galapagos, vous serez majoritairement avec un guide naturaliste (obligatoire pour la majorité des sites) qui vous rappellera régulièrement les règles du parc. La plupart sont de bon sens mais comme souvent, oubliés par beaucoup de gens, ce qui a sans doute entraîné, ce « flicage » du guide obligatoire mais qui de l’autre côté a sans doute contribué au fait que les îles Galapagos ont réussi à conservé 95-97% de leur faune/flore originel (contre 3% pour Hawai d’après notre naturaliste). Voici les principales:

  • Ne pas toucher les animaux et respecter 2-3m de distance minimale,
  • Ne pas les nourrir,
  • Ne pas manger sur les îles,
  • Ramener ses détritus en dehors des zones naturels, sur le bateau/en zone urbaine (ce qui n’emêche pas certaines parties de zones urbaines, en particulier terrains non-construits d’être recouvert de détritus),
  • Ne pas utiliser le flash sur les animaux,
  • Encore plus qu’ailleurs, Ne rien prendre, ne rien laisser.

Évidemment si l’animal vous saute dessus, vous n’êtes pas en faute, mais ca a peu de chance d’arriver 😉

Croisière

Donc, après quelques jours à Puerto Ayora, je suis parti en « croisière » 8j (7 en fait) sur un catamaran.

Avantage croisière: itinéraire fixé par le parc qui en général fait en sorte qu’il n’y ait pas trop de groupe en simultané sur un spot. Rarement vu un autre groupe au même endroit que nous et pas plus d’un (excepté les zones urbaines).

Pendant la croisière, le groupe a évolué entre 6 et 10p (catamaran confortable à 6, un peu serré à 10) à chaque passage par une des zones urbaines des îles.

Pratique: pour notre catamaran, 5 cabines de 2 personnes, chacune avec douche/toilette privé (modèle réduit et pompe, on est sur un bateau), électricité (mais pas permanente), déconnecté/pas d’Internet (mais c’est sans doute mieux … il y a sans doute des croisières qui doivent l’avoir mais sûrement pas dans les prix bas), régime végétarien possible (quoique avec une variété limitée). Avoir demandé l’équipement de snorkel en agence permet d’éviter de le payer à bord. Recommandé: lampe de poche. Quelques moments de navigations en mer un peu difficile pour les estomacs sensibles. Tout en anglais.

Programme de la croisière J1:

  • Baltra: tour en « Panga »/zodiac dans les mangroves rouges, blanches (cf racines; notre guide soulignera plus tard l’importance de la mangrove: en terme d’oxygène au même titre que les forêts humides/rainforest, en terme de protection contre les tsunami – exemple de Mancora au Pérou qui était une mangrove avant de devenir une plage touristes/surfers et par exemple, sensible aux répercussions du tsunami de 2011 au Japon,refuge pour les animaux, flore qui peut être développé par l’homme) accouplements de tortues (c’était la saison) requins, fous à pieds bleus,..


Arrival

Not many ways to arrive here outside of plane (yes, boat is also possible and not as complicated as it sounds said a few ecuatorians to me, still 3-4 days sailing and need to found it). Took my plane ticket in Guayaquil 3 days before flying and about 2h flight to Baltra the main airport of the archipel.

From Baltra, a first free bus gets you to the ferry (0.8$ cost) to join the north of Santa Cruz island where another bus (2$) allows to reach Puerto Ayora (~1h transport time from airport).

Visite

I used a big half-day to check agencies and decided if taking a long cruise (3 to 8d) or only day-trip boat. A lot of hesitation but in the end, only the cruise allows to reach many parts of the archipel and with day-trip, you also have less time to enjoy each place (because of transport time). Also, a lot of place legally required you to have a guide (see ‘Plan de Manejo‘ – Management – of the islands, modified by resolutions). I found a bit a pity that Galapagos seems to take a Maldives-like orientation (meaning big prices for foreigners. it’s half the price for plane ticket and park entrance if you are ecuatorians or resident). That’s the way they choose to find a sustainable development (mass tourism meaning low visitor value). And outside of (payed) volunteering, it seems there will be less and less options for backpackers even if it’s still possible to find « acceptable » prices: hostels at 12US$/night, classic almuerzo (meal) at 4US$ and last minute cruise at 900-1000US$ for a week. But it’s still more expensive than continental ecuador (double? not really that expensive for a « classical » traveler but it is for an long-time budget traveler).

Practical note, I had problems to use my french debit card (with chip) in the few ATM available on the islands and in the end, had to use the cash advance system (comissioned …).

On another part, if the park seems very advanced on the conservation part, I really had the impression there was little green energy development but it seems projects are going to improved this (as presented in the interpretation center of San Cristobal, more local water purification, local alimentation culture, first ecological airport inaugurated in march 2013, …)

As for the climate/weather: a few days of very good sunny weather but also a lot of « grey »/cloudy day. Galapagos is not the continent, it’s not tropical. December is temperate/fresh, lot cloudy and a few rainfalls.

Rules

Be it at the cruise or in the day tours, you will have a lot of time with a naturalist guide (which is mandatory for most places). He will remind you regularly of the rules of the park, most of them common sense (even if it depends on your culture/background) but probably forgotten by still too many people and reason to a « police-like » behavior of the guide. On the other part, it’s probably one of the reason which makes Galapagos has a 95-97% conservation rate of pre-human animals and plants species (against 3% for Hawaii said our naturalist guide). Here the main ones:

  • Don’t touch animals, respect about 2-3m minimum distance,
  • Don’t feed them,
  • Don’t eat on islands (the ones outside of city area),
  • Keep garbage out of natureal areas, back on boat or in cities (but there are still some cultural issues as on cities, you can find trash thrown in some areas),
  • More than other places, Leave nothing than footprint, Take nothing than memories.

Of course, if an animal is jumping on you, you are not at fault, but it should be very uncommon 😉

Cruise

So after, a few days in Puerto Ayora, I left in a catamaran cruise for 8d (more 7d to be precices).

One cruise advantage: the ship path is decided by the national park and generaly, they make it so there is not too many groups on a single spot. I hardly seen more than one another group near us (outside of urban zones).

During cruise, group changed between 6 to 10 persones (plus the staff). Catamaran was comfortable at 6, a bit tight at 10.

Practical information: the catamaran had 5 cabins of 2 persons, each one with toilet/shower (minus shower for one; boat/tight model with pump), electrictiy (but not permanent), no internet (probably better, more expensive probably cruises have), vegeterian diet available (but less variety). Ask at agency for free snorkel equipment as on the boat it’s only for rent. Recommended: frontligth, seasick pills for sensitive stomach as navigation can be had. All the time in english.

Cruise activities D1:

  • Baltra: « Panga »/zodiac tour in red and blank mangroves (color of the roots; our guide highlighted later importance of mangrove: for oxygen production like rainforest, as a protection gainst tsunamis – example of Mancora in Pérou which was a mangrove before a tourist/surfer beach and became very sensitive to tsunami like side-impacts of japan 2011 tsunami, refuge for animals and also something than man can help to develop), turtles mating (season), sharks, blue-footed boobies, …

Liens/Links

http://en.wikipedia.org/wiki/Gal%C3%A1pagos_Islands
http://www.galapagos.org/about_galapagos/galapagos-q-a/