(English below)

Je suis resté un peu plus de 2 semaines à Ocotepeque au Nord-ouest du Honduras pour donner des cours d’anglais principalement (tous les jours) et français (1/semaine).
C’est un challenge intéressant et motivant mais pas facile. Je n’ai pas d’expérience ou diplômes en tant que professeur régulier mais comme souvent en dehors des pays occidentaux, ce n’est pas nécessaire.

L’école a des classes d’environ 4 à 15 ans correspondant à pre-K/Kindergarten jusqu’au 10th grade pour environ une centaine d’élèves.
J’ai été principalement assigné sur les classes de pre-K/K (très difficile, essentiellement peinture/coloriage) et preparatory (un peu mieux) pour l’anglais et à tous niveaux pour le Français. C’est un ajout récent dû à un précédent volontaire québécois et poursuivi par un anglais parlant français.

La discipline est un problème sans doute banal pour les professeurs mais c’est très différent je pense de la plupart des classes « occidentalisés ». Ici le niveau de tolérance est notablement plus élevé (difficile de faire autrement que d’accepter un peu de bruit) sans toutefois se priver de sortir un élément trop turbulent ou de l’envoyer chez le directeur.
Fait aussi une fois, avec un autre volontaire, une classe d’anglais pour les professeurs de la campagne environnante. Constat, comme pour les élèves, niveau très variés et peu disciplinés.

En terme de support, les classes d’anglais (au moins en K+preparatory) ici utilise ‘Pearson longman pockets‘ qui est le guide de programme, même s’il est conseillé d’avoir de temps en temps des classes plus libres (chansons, jeux, présentations, films, …).
En Malaisie, j’avais croisé une personne qui faisait du « fun teaching » avec les enfants en bas age: objectif apprendre une cinquantaine de mots basiques essentiellement avec du mime à des enfants quelque soit leur age. Ca pourrait être coupler à l’apprentissage de quelques bases en langues des signes.

Clairement, il faut un investissement de plus longue durée pour sentir un changement et c’est pour cela que la majorité des volontaires ici sont là pour 6-12 mois (4 autres personnes lors de mon passage).
Ensuite, comme pour n’importe quel volontariat, il y a le risque de sombrer dans la routine et d’accepter les problèmes comme des états de fait. Mais cela n’est pas propre au volontariat. Comme dans un emploi payé, la personne et le contexte local rendent les changements plus ou moins compliqués et motivants.


New volunteering time: I stayed a bit more than 2 weeks in Ocotepeque, north-west of Honduras, near Guatemala and El Salvador border to give lessons in English (every day) and French (once a week).
It’s an interesting and motivating challenge, even if not easy (especially with lower classes). I have no experience or diploma as a regular teacher but as common, it’s not necessary outside of western country.

The school has many classes from 4 to 15 years old corresponding to pre-K/Kindergarten to 10th grade and about a hundred students.
I was assigned on pre-K/K class (very difficult, mostly painting/coloring) and preparatory (a bit better) for English and all level for French (normal). French classes are a recent addition from a previous volunteer from Quebec and currently continued by a French-speaking english.

Discipline is probably the most common problem for teachers of any classe but I think it’s different here than in most western classes. Tolerence level seems higher and it’s difficult not to accepted a bit of noise, even if, from time to time, you get someone out of class or send him to the director.
Strangely, with another volunteer, we animated a class for English teachers of the countryside around Ocotepeque and it was the same than with children: various level and little discipline.

As for the book, most english classes were using ‘Pearson longman pockets‘ as the guide of the year, even if if is advised from time to time to have some « free » classes (songs, games, slideshow, films, …). In Malaysia, I met someone who was doing « fun teaching » with small children. Objective: learn about fifty basic words essentially mimicking them. It could be an enjoyable way to learn any language and also basics of sign language.

Clearly, an investment of longer time is needed to feel change and that’s why most volunteers are here for 6 to 12 months (4 other persons when I was there).
But else, as for any volunteer, there is risk of falling in day-to-day activity and accept problems without changing them. Basic problem of all life🙂 Depending on people and context, change is more or less complicate and motivating.


Liens/Links

Nueva Ocotepeque private school: My Little Red House.

Grade equivalence FR/UK/US (Pre-K/K = 4-5y, 1st = ~6y, 5th = ~10y, 10th = ~15y)
http://www.frenchentree.com/fe-education/displayarticle.asp?id=17202

Question type pour ce volontariat?

  • quel support de cours/livre? ou sans?
  • examen régulier? note présence/comportement? quelle notation? (sur 100, sur 20, A/B/C/D, …)
  • quels matériels dispo? conseillé d’apporter (marqueur, player audio+hautparleur, …)
  • dons école? (livres, ballons, stickers, …)
  • objectifs de niveau?

Book: How to teach English, Jeremy Harmer, Oxford Seminar (ISBN 0582297966)

Educational software
Gcompris, 2-10y (pre-K – 5th grade) http://gcompris.net/-en-
Geogebra (Math, level?) http://www.geogebra.org/
TuxPaint, TuxTyping, TuxMath, … http://tux4kids.alioth.debian.org/
GNU Solfege/music
Open Source Physics http://www.opensourcephysics.org/

Offline wikipedia
http://www.kiwix.org/

For old computers, general recommendation for cleaning

  • uninstall all unused app, check no virus, clear cache/old files (cccleaner), defragment harddisk, disable windows fancy effects (System > Advanced options) (more on lifehacker [1])
  • Best case if permanent/long-time staff skilled enough, re-installed and eventually switch to Linux (give a try with LiveDVD – use it without installing)

Others

Flashcards

Fun teaching (not tested)

Films/Chansons pour apprendre