You are currently browsing the tag archive for the ‘arequipa’ tag.

(English below)

Arrivée

Bus de nuit Puno – Arequipa. Dans un premier temps, j’ai enchainé avec le bus pour Chivay et le Canyon de Colca. Retour ensuite quelques jours plus tard, en journée à Arequipa depuis Cabanaconde/Mirador cruz del condor (~5h).

Visite

Altitude: 2335m (wikipedia)

  • Ville: Plaza de armas, cathédrale,

  • Mercado San Camilo,

  • Mirador de Yanhuara,

  • Eglise la recoleta (fermée)


Arrival

Night bus Puno – Arequipa. The first time, I chained with bus to Chivay/Canyon de Colca. Back after from Cabanaconde (~5h).

Visit

Altitude: 2335m (wikipedia)

  • Town: Plaza de armas, cathedral,
  • Mercado,
  • Yanhuara mirador,
  • Church la recoleta (closed),

(English below)

J3

Comme souvent pour les ascensions, on commence tôt la remontée. De manière à éviter la foule des groupes (annoncé vers 5h), je suis parti vers 4h. Ca monte bien, pas simple mais à priori, moins demandant que si on l’avait fait dans l’autre sens. zig-zag, quelques tentatives de photos du lever de soleil mais pas génial. Arrivé au sommet vers 7h (un peu moins de 3h de montée).

On rajoute 15-30min pour atteindre la place du village où sont les bus et là encore, horaires un peu réduits, zut pas de bus avant 9h, ca veut dire aussi faire le mirador cruz del condor avec des masses de touristes … Je décide d’aller à Pinchollo et d’essayer de faire la marche vers les geysers del Inferno qui m’a été conseillé par les gens d’autocolca.

Arrivé à Pinchollo, 2 choses un peu dommages:

  • Visiblement les hospedaje locales ne fonctionnent pas et comme souvent en Amérique du sud, y a rien pour informer. Les 2 près de la plaza étaient fermées. dixit locaux, quelqu’un revient à 15h mais vu personne. finalement c’est une boutique de la plaza qui m’a dit faire aussi hospedaje (mais sans aucun signe extérieur) qui m’a donné le gîte et le couvert (le village faisant passablement mort);
  • J’ai tenté la marche des geysers. Comme pour le canyon de colca, pas beaucoup de directions/signalisations, mais beaucoup moins de locaux à qui demandé/vérifier son chemin … c’est aussi plus compliqué quand chaque local vous donne un temps différent … de 1h30 à 5h, ca fait un peu trop de variations … au final après 2h de marche, j’ai rebroussé chemin ne voyant rien venir et ayant commencé le trail un peu trop tard, je risquais le retour de nuit dans le cas des 5h, sans compter le temps qui semblait tourner à l’orage.

Au final, retour à Pinchollo, et repos.

J4

Dernière étape avant de revenir à Arequipa, attraper le premier bus du matin (vers 5-6h, suivant vers 8-9h) pour le mirador Cruz del Condor et observé des condors … arrivé à 6h au mirador avec les gens d’autocolca et tous les locaux qui installent leur échoppe, j’ai le temps de repérer les lieux tranquillement, repéré les promontoirs proches où sont susceptibles de s’arrêter des condors.

Vers 6h40, premier condor et pas mal d’autres, ensuite. J’en verrais jusqu’à 9 avant 8h et l’arrivée progressive de mers de touristes … qui entre 8 et 10h n’en verront que deux 🙂 gnark gnark …. c’est bon d’être off beaten track (devil).

Vers 10h, j’attrape le bus (de 9h30 …) et retour à Arequipa (~5h).


Day 3

As usual for big way up, you start early to avoid being cooked by the sun. Most groups leave at 5am, I left at 4am. Good way up but presented as less demanding than the walk in reverse way. Arrived a bit before 7am at top.

15-30min later, I am on Cabanaconde main plaza from where leave bus. Sadly next bus is at 9am which means crowded mirador cruz del condor. I decided to go to Pinchollo and try the walk to the geysers del Inferno which was advised to me by autocolca people.

In Pinchollo, 2 kind of bad things:

  • It seems the local hostals re not working and as usual for south america, there is nothing to inform/explain. The two one near the plaza were closed. As said by some other locals, there is one where somebody will be back around 3pm but in the end, saw nobody. At last, it’s a shop of the plaza which offers me to stay at the hostal/shop (which haven’t got any external sign of an hostal) and eat there (the rest of the village was quiet dead …);
  • I tried to go to the geisers. As for Colca canyon, not much of signboards, but a lot less of local people to ask/check your path. It’s also a lot more complicate when the few locals you met gave you very different timing for the walk … from 1h30 to 5h 1-way, it was really too much. After 2h walk, I went back as I didn’t see any end to the trail and as I started late which would have forced me to do the way back at night if the path was really long (and the weather was starting to go bad too).

J4

Last stop before being back in Arequipa, catch the first morning bus (around 5-6am, next 8-9am) for the mirador Cruz del Condor to watch those impressive birds … arrived at 6am at the mirador with autocolca guy and all locals who installed small shops, I can check the area and the places where condors could rest.

Around 6.40am, first condor and a lot more after. I saw up to 9 condors before 8am and progressive arrival of tons of tourists … who saw only 2 condors between 8am and 10am. gnark gnark …. it’s good to be off beaten track (devil ;-).

At 10am, took the 9.30am bus and back to Arequipa (~5h).

(English below)

J2

Lendemain, levé tôt, départ tôt, je commence le trek avec le soleil ver 6h30. Moins d’une demi-heure plus tard, je suis à Malata, petite plaza avec son église (fermée) et croisé des chemins. Étant passablement en avance et ne voulant pas aller directement à Sangalle dit l’oasis (ou le fond du canyon) à moins d’une heure de marche, je décide d’aller au Mirador d’Apacheta (~1h, monte un peu) qui est proche et sur le chemin pour aller à Fure/Llahuar (beaucoup plus loin, ~1j). Aussitôt dit, aussitôt fait, direction le mirador où je me reposerais tantôt en savourant le paysage du canyon.

Un peu plus tard, retour à Malata pour le déjeuner et visite du petit musée local. Dégustation de Chicha, sorte de bière ou cidre à base de maïs.

Enfin, descente vers Sangalle et après-midi détente dans le « hot springs » local (j’appelerais plutôt ca une piscine, un peu chauffée 🙂 mais mon hospedaje a le bon goût d’avoir sa mini-cascade incluse dans la piscine et c’est appréciable (moins quand il faut sortir et qu’il y a un coup de vent froid qui vous passe dessus … mais après San Pedro et Uyuni, on commence à avoir l’habitude). Dîner tranquille et bière avec d’autres voyageurs.


Day 2

Day after, woke up early, start early with the sun around 6.30am. Less than half hour later, I’m in Malata, its small plaza and its church (closed of course) and a path intersection. As I was a lot in advance, I decided to go to the Mirador d’Apacheta (~1h, a bit up) which is on the path to Fure/Llahuar (a lot further, ~1 day) before going to Sangalle. Nice view and rest time at the mirador.

Later, way back to Malata for lunch and to visit the small local museum. Tasting of the Chicha, kind of corn beer or cider.

Last, walk down to Sangalle and rest afternoon in the local « hot springs » (I would described it more as a warm swimming pool …). Nice point of my hostal: getting some small waterfalls in the swimming-pool.

(English below)

Préparatifs

Soit par tours, soit le bus local, ce que j’ai choisi 🙂

Mon enchaînement de bus, n’ayant pas eu le timing approprié, j’ai fait un parcours un peu décalé par rapport aux tours mais qui se fait bien.

Le Canyon de Colca est le deuxième canyon le plus profonds au monde avec une profondeur de 3400m! Son point le plus haut est à 4350m d’altitude.

Jour 1

Depuis Arequipa, je suis arrivé à Chivay et (mauvaise idée), je me suis arrêté vers 8h pour acheter le « boleto turistico » local (ticket d’entrée pour le canyon mais il semble possible de l’acheter dans le bus ou depuis Cabanaconde) … Problème, bus suivant pour Cabanaconde, annoncé pas avant 11h … taxi cher, minibus de touristes aussi et ils sont, semble-t-il, passés avant, je tape la discute avec les gens d’Autocolca (l’autorité de Colca) et fais mes premières armes en quechua. Un peu de vocabulaire (transcription libre):

  • iman satika = como te llamas ? (comment t’appelles-tu ?)
  • alilian shu = como estas / hola (comment ca va ? ou bonjour)
  • waiki = hermanos/amigos (cuzco) (frère / ami)
  • papayi = papi (papa)
  • dios pagar asunki = muchas gracias (merci beaucoup)

D’autres ressources sur le net: Omniglot.com en quechua.

Finalement, vers 12h, je peux enfin prendre un nouveau bus qui va traverser une bonne partie du Canyon et m’emmener (après ~2h de plus) jusqu’au mirador de san miguel (5-10min avant Cabanaconde) d’où je peux enfin commencer le trek. Bon depuis la route, c’est pas forcément très bien indiqué, mais je finis par trouver la hutte avec la carte de la zone et le chemin « normal » du trek (près de la paroi du canyon et pas près de la hutte précédemment mentionnée) et commence la descente du Canyon.

~2h30 de marche/descente jusqu’à San Juan de Chuccho, puis 1h de plus jusqu’à Cosnihua où je m’arrêterais dormir.

Retrouve un autre groupe de trekkers (mais en tour là … = 8-10 pers)


Preparation

Choice: tour or local bus. took the latter. A small timing problem with the bus made me a time shift compare to tours but without any real consequence.

The Canyon de Colca is the second deepest canyon in the world with a depth of 3400m! Its highest point is 4350m high.

Day 1

From Arequipa, I got down from the bus at Chivay (which was a bad choice) to buy the « boleto turistico » local (tourist ticket for visiting the canyon, but it seems possible to buy it in the bus or from Cabanaconde) … bad choice, because the following bus was not announced before 11am … local taxis expensive, tourist minibus already gone, I killed time tchating with Autocolca persons (Authority of Colca) and trying to learn a bit of Quechua:

  • iman satika = como te llamas ? (what’s your name ?)
  • alilian shu = como estas / hola (how do you do? / Hello)
  • waiki = hermanos/amigos (cuzco) (brother / friend)
  • papayi = papi (dad)
  • dios pagar asunki = muchas gracias (thanks a lot)

More on the net: Omniglot.com en quechua.

In the around, around 12pm, I managed to took a new bus to cross a big part of the canyon, and after about 2h, at the mirador of san miguel (5-10min before Cabanaconde) where I can start the trek. From the road, there is not really good signs but after a bit of time, I found the hut with the map and the normal trail (near the cliff wall and not near the map hut) and started the way down into the canyon.

After ~2h30 walk, I arrived at San Juan de Chuccho and 1h more to Cosnihua where I slept.