You are currently browsing the tag archive for the ‘argentine’ tag.

Forcément marqué espagnol:

  • Très bonne Viande argentine (boeuf), le plus souvent asado/en grillade: à noter, qu’en dehors des restaurants internationaux, la cuisson par défaut de la viande est bien cuit … ce qui en France, m’aurait fait refusé de la « semelle », mais ici, probablement qualité de la viande aidant, je n’ai pas eu de problème :); il faut cependant souligner que la viande argentine a beaucoup augmenté de prix ces dernières années (facteur 4-5; surtout à cause de l’export) et que les meilleures parties sont souvent gardés pour le week-end ou les grands événements, en particulier par les familles plus modestes,

  • Empanadas (W; R [1], [2]),

  • Biscuit Alfajor (avec dulce de leche / confiture de lait; il y a des variantes régionale, par exemple, à Santa Fe, avec de la pâte feuilletée; le biscuit est d’origine arabe, importé ensuite lors de la colonisation espagnole; W),

  • Puchero (W; R [3]),

  • glaces, inspirations italienne, dulce de leche,
  • beaucoup de chocolatiers en Patagonie (de Bariloche à Ushuaïa) et plutôt bon/apprécié 🙂

  • autres douceurs/sucreries

  • Boissons: Maté ou la boisson nationale (dur de croiser un argentin sans sa bouilloire pour un petit maté improvisé), Ferte

  • l’avatar de la malbouffe locale: le super pancho (ne pas abuser)

Publicités

(English below)

Arrivée

Depuis El Calafate, double bus El Calafate – Rio Gallegos, puis Rio Gallegos – Ushuaïa enchaîné avec une bonne séquence d’horaires annoncés: 3h du matin – 7h et 9h – 21h30 … ouch. 2 bonnes surprises, le « comun » bus reste un bus moderne (à 1 niveau, rien à voir avec un bus indien au hasard) avec un repas froid servi au déjeuner et surtout on arrive avec 3h d’avance … le fait que nous n’étions que 6 dans un bus de ~48 places n’y est sans doute pas étranger (ca accélère bien le double passage de frontières du trajet).

Une « anecdote » du trajet est la traversée du détroit de Magellan … en ferry de 20min, c’est pas méchant, mais tout de même 🙂

Visite

Ushuaïa ou la ville du bout du monde (‘del fin del mundo’ en espagnol, qui est le « bout », pas la « fin » du monde, même si en anglais, a priori, les deux se disent « end of world ») avec ses premières neiges :-). Techniquement, il y a encore Puerto Williams/ISla Navarino à environ 1km au sud mais c’est une destination moins connue.

  • ville et côte du canal de Beagle,

  • « croisière » sur le canal de Beagle: phoque, phare les éclaireurs (souvent confondu avec le phare du bout du monde, repris par Jules Verne qui est beaucoup plus loin), îles bridges, …,

  • Marche jusqu’au télésiège du Glacier Martial (fermé pour cause de maintenance/hiver, suite pas praticable vu la neige et une chaussure en fin de vie) mais jolies vues (de jour et de nuit – en voiture dans ce dernier cas),

  • Parc Tierra del Fuego: Lago Roca (ou Acigami) (très enneigé … et visiblement la dé-neigeuse n’était pas passée ce matin-là),

  • Playa Larga avec une très belle vue sur la baie et la ville,

  • grâce à mes hôtes couchsurfeurs, je suis allé à une fête de lycée organisé pour le 25 de Mayo (fête nationale argentine),

  • son Alliance Française (mes hôtes étaient aussi des francophones convaincus 🙂

Initialement, je souhaitais faire aussi une escapade à Puerto Williams (de l’autre côté du canal de Beagle, côté chilien), mais avec le passage en basse saison/hiver, il ne semble plus y avoir de bateau pour faire ce trajet. Idem pour le Cap Horn/Antartique, même si pour cette dernière destination, les prix de dernière minute semblent être descendu à 3000-3500US$ pour 11 jours/10 nuits (conséquent mais moins que les 4 à 8000 US$ que j’avais vu sur le net).


Arrival

From El Calafate, chained bus El Calafate – Rio Gallegos and Rio Gallegos – Ushuaïa with early timetable (only possible time): 3am-7am and 9am-9.30pm … ouch. 2 good surprises, the « comun » bus is still a modern bus (very modern compare to some indian bus for example 😉 with a cold snack for lunch and more important, arrival a lot earlier than planned, around 6.30pm … As we were only 6 persons in a bus with 48 seats, it has probably helped a lot the double border crossing we had.

One « anecdot » is the crossing of the Strait of Magellan … it’s only a 20min boat/ferry but still :-).

Visit

Ushuaïa or the city of the end of the world (‘del fin del mundo’ en espagnol, which is a bit difficult to translate in english, as ending/last stop of the world and not the last « time ») with first snow on the city.

  • city and coast of Beagle channel,
  • boat cruise on beagle channels: seal, faros « les éclaireurs », Bridge islands, …,
  • Walk to Glaciar Martial chairlift (currently closed for maintenance/winter, next part not very recommended with snow and my dying shoe),
  • Tierra del Fuego park: Lago Roco (or Acigami),
  • Playa Larga with a very nice view on city and bay,
  • Thanks to my Couchsuring hosts, I went to a college fiesta organized for 25 de Mayo (argentina national day),
  • Alliance Française (my hosts were convinced french fans 🙂

[Photos en attente // pictures pending => OK 2012/07/05]

(English below)

Arrivée

Long bus (mon plus long, ~28h) via la ruta 3 entre El Bolson et El Calafate (via Esquel et Rio Gallegos). Une erreur de timing m’a fait raté le bus (commun = non cama/semicama = moindre confort) passant par la ruta 40 (plus direct, mais non-goudronnée). J’y suis ensuite repassé en redescendant d’El Chalten vers Rio Gallegos / Ushuaïa.

Visite

Une seule chose vraiment notable: le glacier, un monstre par sa taille (et sans analogie familiale … private joke)

  • Village et vues sur Laguna Nimez, Lago Argentino,

  • Glacier Perito Moreno: un monstre de la nature
    • marches et tour en bateau d’1h,

    • mini-trekking avec les premières neiges du parc (mais malheureusement n’a pas tenu en journée),

  • pas fait Punta Bonita/Walichu Caves et ses peintures rupestres.

Après moult hésitations, je me suis décidé à faire le mini-trekking. Je maintiens que ca reste très cher, à comparer avec d’autres glaciers du monde (voir ci-dessous, petit tour des tarifs online; à mettre aussi en regard avec l’inflation argentine, notamment celles des prix touristiques: le prix d’entrée du parc Los Glaciares, passé de 75ars à 100ars depuis le 1er jan 2012.). Cependant j’ai déjà « raté » les glaciers Franz Josef/Fox en Nouvelle-Zélande par manque de temps et je n’avais pas encore eu l’occasion de faire de glaciers, donc au final, j’y suis allé. Au final, mon avis personnel: si vous êtes ras en terme de budget, trouvez des personnes pour partager une voiture de location (ou trouvez quelqu’un pour vous conduire et éviter les 120ars de frais de transfert/minibus) et payez juste les frais d’entrée du parc. Si vous le pouvez et surtout si vous n’avez jamais fait de trek sur la glace, faites le glacier Viedma (plus grand) ou le big ice (trek long, ce que j’aurais préféré mais n’est possible qu’en pleine saison).

Le Perito Moreno n’est que le 3e glacier en terme de taille du parc national Los Glaciares (après le glacier Viedma et celui Upsala). Il est cependant le plus médiatisé pour 3 raisons: son accessibilité (route et plate-formes en face du front du glacier, altitude faible), sa condition (continue d’avancer), et enfin, la visibilité du phénomène de « rupture » (lorsque la glace du front du glacier se brise). Le glacier forme un front de 5km de long pour 50-70m de hauteur, alors que son épaisseur totale peut aller jusqu’à 500-600m.
Pour les baroudeurs, quelques informations sur le bon usage des crampons.
Quelques photos HDR du minitrekking par Marta.

Glacier Service Coût Commentaire
Franz Josef and Fox Glacier, NZ Trekking 115-170NZD~70-100€ 1/2 to full day raté / pas fait
Glacier Perito Moreno, AR Mini trekking (1h30 on ice)Big ice (3h30) 540ars~110€ (avec transfert) + entrée parc 100ars = ~120€770ars + entrée parc 100ars = ~130€[1] jusqu’à juin.seulement Nov-Avr
bateau glaciers Upsala + Perito Moreno, AR bateau 770ars + entrée parc 100ars = ~130€ ?seulement de Nov à Avril
Glacier Viedma, AR day trek 440ars ~ 90€ + transfert 60ars seulement de Nov à Avril
Glacier Grey, Torres del Paine, CL ?day trek ?140US$ ?seulement de Nov à Avril
Aletsch Glacier, SW ?Trekking long ? Jusqu’à 1km d’épaisseur quasiment, 23km de long …seulement via trek long ?
Jostedalsbreen glacier, Norway ? ? le plus long d’Europe (~60km, ~600m d’épaisseur)
glacier de la Girose, Alpes, France journée 75-125€ Rien de particulier sauf pour s’initier en France aux joies des glaciers 😉
Columbia icefield, Canadian Rockies, CA ? 70-85CDN~54-66€ for 3-4h/6h
Hubbard glacier, CA ? ? le plus grand d’Amérique du Nord (???122km – contradiction wikipedia …)
Glacier Alaska, US 3-8h day trekking 70-200 US$
Cordillera Blanca, Pérou ?Trekking long ? Multi-day trek
Lambert glacier, Antarctica ? ? le plus grand au monde (100x400x2.5km … oui oui, tout en km …)

[1] dans les 2 cas, ultime radinerie, repas/snack midi non-compris (ce qui coûterait ~10ars en prix de gros peut-être … genre ce qu’on a dans les bus), non-rattrapé par le verre de whisky et l’alfajor en fin de mini-trekking.


Arrival

Arrived there with a long bus (~28h) through ruta 3 between El Bolson, Esquel, Rio Gallegos and finally El Calafate. I missed the « commun » bus through ruta 40 because of an error of timing (only twice a week) but it didn’t changed a lot the duration of trip.
I also went back there from El Chalten, on my way to Ushuaïa.

Visit

Only one (main) thing in El Calafate: the Perito Moreno glaciar, a big monster of the nature.

  • Village and views on Laguna Nimez, Lago Argentino,
  • Perito Moreno glaciar:
    • platforms walk and boat tour 1h,
    • mini-trekking day with first snow of the season (but didn’t last half day, at least near the glaciar),
  • missed Punta Bonita and Walichu Caves.

After a lot of hesitations, I went to the mini-trekking. I still think it’s very expensive (especially if you compare to some western glaciars, see above as I quick-checked prices online; you also still to remember about argentine inflation which for tourist prices is very big. As an example, Los Glaciares national park – the one of Perito Moreno glaciar – went from 75ars to 100ars since 2012, 1st jan). On the other side, I missed New Zealand Franz Josef/Fox Glaciars as I was in rush and it was my first « round-the-world » glacier, so I went.
Now, my personal advice: if you are short on budget, do only the platforms and find other people to share a rented car (or hitchhike, in season, shouldn’t be difficult; it will avoid you the 120ars of transfer/bus fee) and pay only park entrance fee. If you have some money available and mostly, if you never trekked on ice, either do Viedma glaciar (bigger) or big ice trekking (longer ~3h30) (both of tose options were not available for me as they stopped at the end of April).

The Perito Moreno glacier is only the third one of national park Los Glaciares (by size, after Viedma glacier and Upsala’s). Anyway, it is more touristic for 3 reasons: accessibility (road and platforms on front of the glacier, lower altitude), its condition (moving forward) and the phenomena of rupture (easily visible; when front ice broke from glacier). The glacier has a front length of 5km long for a height of ~50-70m. Its full depth can be around 500-600m.
Few HDR pictures of minitrekking by Marta.

[Photos en attente // pictures pending => OK 2012/07/05]

(English below)

Arrivée

Avec le passage à l’hiver, les transports (directs) entre Bariloche et El Chalten deviennent compliqués. En été, pas de problème. Maintenant (début mai), il n’y a plus qu’un bus *commun* (pas de cama ou semi-cama) qui fait le trajet 2 fois par semaine sur une route non-goudronnée avec semble-t-il une grosse réputation d’ennuis/retards réguliers sur le trajet (théoriquement ~26h). Les alternatives suivantes existent: avion trop cher (~450€ et passage obligatoire par Buenos Aires et El Calafate), bus passant par Rio Gallegos et El Calafate via la route Est (goudronnée) un peu plus cher et pas tellement plus long que la première option (tous les jours et avec un bus cama/semicama).

Suite à une erreur de timing, j’ai simplement pris le bus, long Bariloche – El Calafate (28h, passant par Rio Gallegos donc) d’abord, puis celui de 3h entre El Calafate et El Chalten (un bus tout à fait moderne sur une partie goudronnée de la ruta 40 (et ruta 23).

Visite

El Chalten est un village récent (~1985) et construit à l’intérieur du parc national Los Glaciares. On est accueilli en faisant un stop au centre d’information du parc où les rangers locaux présentent le parc, les activités possibles et les règles à respecter (ramener ses ordures au village, attention au risque incendie – en particulier souligné par le récent incendie de déc 2011 dans le parc Torres del Paine côté chilien et, pour moi, parallèle avec le les incendies qui ont touché Kangaroo island en Australie en déc 2007, …, ne pas entrainer de chiens de la ville sur les trails – risque pour les animaux sauvages, notamment le cerf des andes; quelques autres règles d’ailleurs: Mount Kilimanjaro, Leave No Trace, Trailspace)

  • le village, dans le parc, tout petit et dont on a rapidement fait le tour,
  • trails faciles: Chorrilo del Salta, Mirador Los Aguilas et Los Condores,

  • trails journée: Laguna Torre (De Agostini, Maestri; http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=2430545), Laguno de Los Tres (http://en.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=2430274), et enfin un petit bout du Loma del Pliegue Tumbado (1h sur 4 pour cause de chutes de neige importante le matin et de chassures en sursis après),

  • m’y étant pris trop tard, je n’ai pas pu faire le Lago del Desierto et Glacier Huemul (quelques autres photos du glacier Huemul sur flickr et interpatagonia).

Le temps à El Chalten a été très variable et il semble qu’en cette saison (mai), il soit facilement très changeant. En général, le matin est toujours clair au Sud (vers El Calafate) et gris au nord (montagnes), ensuite soit ça se dégage plus ou moins vite, soit il pleut (pluie fine ou averse), soit mixte avec plus ou moins de vent (plutôt plus, dans mon cas). Mais, j’ai été plutôt chanceux au sens que j’ai évité les averses et l’endroit m’a suffisamment plus en tout cas pour que j’y reste 1 semaine.

Après l’ordinateur, j’ai une de mes chaussures qui commence à demander sa retraite. La semelle caoutchouc est légèrement percée. j’espère que ca tiendra jusqu’à ce que je puisse faire réparer ou en changer à un prix acceptable (probablement à Ushuaia ou Punta Arenas/CL)


Arrival

Initially, I wanted to go directly from Bariloche to El Chalten but with low season and winter proximity, public transport between them becomes more complicated. In may, there is only one *common* bus (no cama/semicama) and only twice a week on the famous ruta 40 which is not sealed and seems to have a big reputation of regular mechanical failure (~26h duration with sometimes 10h extra). Other options where flying (but very expensive as all flights are going through Buenos Aires ~ 450€) , every day bus through Rio Gallegos/El Calafate on ruta 3 (with modern cama bus, also not much time difference and a little more expensive than the common bus).

As I did a timing error on bus, I took the bus through El Calafate, where I stopped a bit and after chained with bus to El Chalten (3h, modern bus on a sealed part of ruta 40 and ruta 23).

Visit

El Chalten is a small and recent village (funded ~1985) created inside the national park Los Glaciares. When you arrived, you stopped 20min at the park ranger lodge where you are explained do’s and don’t (take back rubbish in village, no fire, no dogs in park – put danger on hunting some wild animals like andan deers; also check those similar rules from other places: Mount Kilimanjaro, Leave No Trace, Trailspace)

[Photos en attente // pictures pending => 0K 2012/07/05]

(English below)

Arrivée

Bus court entre Bariloche et El Bolson (bus standard moderne mais simple étage)

Visite

Petit passage rapide dans cette ville dite hyppie (mais pas trop vue en cette période mi-saison).

  • village, feria,

  • mini-trek du Cerro Amigo.


Arrival

Quick bus between Bariloche and El Bolson.

Visit

  • village, local Feria,
  • small trail of Cerro Amigo.

[Photos en attente // pictures pending => OK 2012/07/04]

(English below)

Arrivée

bus Mendoza – Bariloche via Neuquen, 17h. long, long …

Visite

Bariloche (de son petit nom) marque le début de mon passage en Patagonie. Pas encore trop froid, alternance soleil et gris/petite pluie de mi-saison, pas de difficultés pour se balader et trekker.

  • balade en ville, près du lac, la cathédrale,

  • petit concert sur la place du village pour l’anniversaire de la foundation de la ville (mais j’ai raté la parade, matin de mon arrivée),

  • découverte bars locaux et petit concert,
  • trek Cerro Lopez ou comment se tuer les genous pour deux jours 😉 (~11km Roca Negra – Refugio Lopez – La Hoya (water source) – Pico Turista, top ~2080m vs Bariloche 893m, http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=2314163). Un superbe panorama au sommet. Par contre, si le chemin jusqu’au Refugio Lopez est de niveau facile/moyen, ensuite, c’est plus avancé, limite scrambling, voir freeclimbing par moment (scrambling = trek dans les rochers – utilisé comme ça en Jordanie – mais je ne suis pas sûr de la différence avec hiking ou trekking);

  • trek Villa Cathedral – Refugio Frey (~24km Villa Cathedral – Refugio Frey/laguna Toncek – laguna Schmoll – Refugio Frey – Guadaparque/Lago Gutierrez – bus stop, top 1940m; note: il est possible de poursuivre après la laguna Schmoll pour faire la Cancha de Futbol/top et soit revenir en arrière, soit revenir par la Travesia Frey – Jakob, mais je manquais de temps et après le refuge, on a une grosse partie à l’ombre où le sol avait commencé à geler, pas encore patinoire mais …; http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=335095). Comme pour le Cerro Lopez, la deuxième partie après le refuge est plus avancé, assimilable à du scrambling, mais moins dur;

  • Pas fait le Musée de la Patagonie (la vivre c’est mieux) ou le Musée du Chocolat (mais j’en ai acheté :-).

J’ai aussi croisé une autre voyageuse concentrée sur l’Amérique du sud: plein de superbes photos et de nouvelles idées de lieu où aller.

La nature avait revêtu son écrin d’automne et les treks était superbes. Seul petit point dommage, le balisage du chemin, en particulier sur le cerro Lopez est parfois difficile à lire et on a l’impression qu’il y a 3-4 chemins différents possible.


Arrival

Night bus Mendoza – Bariloche through Neuquen (last 17h)

Visit

Bariloche is the start of my trip in Patagonia. Not too cold, weather of autumn/near winter, it was a nice time to walk around and trek.

I also met another traveller focused on south america: take a look at her website, beautiful photos and a lot of (new) ideas of place to visit.

[Photos en attente // pictures pending => OK 2012/07/04]

(English below)

Arrivée

Bus Villa Dolores – Mendoza, durée 8h30.

Visite

Très joli ville.

  • balade en ville: Parque central, Plaza Chile, Plaza San Martin, Plaza Independenzia (et son lot de manifestations de 1er mai :-), Parque General San Martin, Basilica San Francisco de Asis,

  • Cerro de la Gloria,

  • trek Cerro Arco (~10km et top 1670m, Wikiloc http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=1526209),

  • Maipu / Coquimbito: marche et dégustations de vin et liqueurs,

  • dégustation chocolat.

Arrival

Bus between Villa Dolores and Mendoza during 8h30.

Visit

Very nice city.

  • Walk inside the city: Parque central, Plaza Chile, Plaza San Martin, Plaza Independenzia (with some demonstrations for 1st of May :-), Parque General San Martin, , Basilica San Francisco de Asis,
  • Cerro de la Gloria,
  • trek Cerro Arco (Wikiloc http://fr.wikiloc.com/wikiloc/view.do?id=1526209),
  • Maipu / Coquimbito: walk, wine and liquors tasting,
  • chocolate shops.

[Photos en attente // pictures pending => OK 2012/07/04]

(English below)

Arrivée

Bus Cordoba – Villa Dolores, stop à Las Tapias.

Visite

Par relations d’amis d’amis, je me suis arrêté au petit village de San Javier sur la route entre Cordoba – Villa Dolores – Mendoza. Passé un moment calme de détente dans la pure campagne et ce malgré un temps capricieux et pluvieux au début, mais ensoleillé ensuite.

  • village et marches autour,

  • goûter les spécialités culinaires mode campagne comme le Puchero cuisiné au feu de bois,

  • Museo Rocsen, Nono: fondé par un français (ou originaire ?), ce musée (voir hangar) rassemble plein d’objets historiques et/ou hétéroclites de l’histoire de l’Argentine, mais aussi du monde (Europe, un peu d’Asie, les océans, …). C’est intéressant à voir si on est dans le coin, par contre, il est intégralement en espagnol uniquement.

Un regret, ne pas avoir pu faire une des marches du Al Cerro Champaqui tout proche (comme Los Hornillos – sommet). En effet, depuis San Javier, le seul chemin passe par une propriété privé hôtel/restaurant, donc, sauf à prendre une de leur prestations, pas possible. Un trail un peu plus high level devrait être le théâtre de « La Half Mission 2012 » (2 jours de trail pour 80km … en septembre prochain).


Arrival

Bus Cordoba – Villa Dolores, stop at Las Tapias and another bus.

Visit

By friends of friends, I did a stop in the small village of San Javier on the road Cordoba – Villa Dolores – Mendoza. I had a great time to rest, relax in a beautiful country side, even if the beginning was a bit under rain and fog (but last days were beautiful / sunny).

  • village and walk around,
  • good countryside cooking like Puchero with large wood fire,
  • Museo Rocsen, Nono: founded by a french, this museum stores tons of historic and/or unusual objects collected through years about Argentina and World history. It’s an interesting place to visit if you pass nearby but it’s in spanish only.

A small regret, I couldn’t walk the nearby Al Cerro Champaqui (like the trail Los Hornillos – sommet). It seems than, from San Javier, the only path, goes through a private estancia/hostel and you can’t take the trail if you don’t buy them something. This place will also be the location of a more high level challenge, « La Half Mission 2012 » (2 days of trail for 80km … next september).

[Photos en attente // pictures pending => OK 2012/07/04]

(English below)
Après Puerto Iguazu, le temps s’est bien dégradé (grosse pluie l’après-midi précédent mon départ). J’avais décidé de retenter l’option auto-stop avec en tête l’avertissement de hitchwiki: ca marche plutôt bien mais les temps d’attente peuvent être long. Et c’est sous un ciel très gris, que je me suis mis en quête d’une bonne âme … petit problème, peu après avoir jouer du doigt (en espagnol, hitchhike se dit ‘hacer deo’ qui a se traduit ainsi), le ciel m’est tombé sur la tête et je me suis pris une grosse douche … J’ai pu trouvé abri à une station de police d’autoroute mais après une matinée à hitchhiker sans succès entre 2 accalmies de pluie, je suis passé au plan B, retour au bus …

Après cette épisode peu glorieux et au vu du temps, j’ai renoncé à m’arrêter à San Ignacio (ou San Ignacio Mini) et à visiter sa mission jésuite, pour rejoindre directement Posadas et enchaîner avec un bus de nuit pour Santa Fe.
Après 2 jours à Santa Fe, nouveau bus pour rejoindre Cordoba et un autre séjour express sous la pluie.

Santa Fe

2 jours tranquilles et beau temps.

  • Av Costanera, Pont ‘Puente Ing. Candioti’,

  • Puerto de Santa Fe (port),
  • Camino de la constitucion: Paseo San martin, Teatro municipal 1 de mayo, Iglesia, Colegio y museo de los jesuitas, Casa de Los Diez de Andino, Convento y Museo de San Francisco, Plaza 25 de Mayo, Legislatura Provincial, Parque Nacional de la Constitucion, Basilica Nuestra Senora del Carmen, plaza espana,

  • Parque general san martin (près de Parana; quasi-impossible à trouver si on ne connaît pas),

Cordoba

Bref séjour et pluvieux …

  • Basilico Santo Domingo,
  • Iglisia cathedral,

  • Iglisia de San Teresa – Monasteria de San Jose,
  • Iglesia de la compania de Jesus,

  • Teatro del Libertador General San Martin,
  • Patio Olmo,
  • Iglisia Santa Catalina de Siena.

Comme on peut s’en douter vu la liste ci-dessus, le centre ville concentre beaucoup d’églises :-).

Panne d’ordinateur

Bon, mauvaise surprise à Santa Fe, mon petit netbook a décidé de faire le mort. Le diagnostique étant quasiment sans appel et l’Argentine n’étant pas le pays idéal pour une réparation de fond ou un rachat d’ordinateur (inflation sur les prix et restrictions aux frontières donnant un choix limité et avec un ou deux ans de retard d’après les locaux/expats), je n’ai plus d’ordinateur.
Après le smartphone, l’ordinateur disparaît aussi. Il me reste juste la clé USB avec des PortablesApps pour Windows et un liveubuntu Linux en secours …
(et bien sûr, un téléphone mais super basic, juste téléphone et sms 😉

Ça devrait guère me poser de problèmes pour les emails, skype et le blog, par contre, ça va être sévèrement gênant pour le tri d’Images. Je pense que d’ici un possible renouvellement de portable (Santiago/Chili ?), je publierais mes blog posts sans photo et j’essaierais de faire travailler votre imagination 😉 Les photos viendront après.
Avantage: ca devrait être plus rapide vu que le tri photos me ralentit beaucoup, de l’autre côté, les billets vont être plus live et plus brouillons, vu que je ne pourrais pas les préparer par avance sur ordi (ou moins facilement). On verra comment ca se passe.

Par contre, en quelques jours, j’ai goûté à l’enfer des ordinateurs partagés:

  • premier cybercafé: postes Linux verrouillés en mode kiosque;
  • premier hôtel: poste winxpsp2 dont l’antivirus me fusille ma clé ou presque,
  • deuxième hôtel: poste winxpsp2 super lent et quasi inutilisable.

Ça s’annonce cool …


On the road from Puerto Iguazu, Posadas, Santa Fe, Cordoba and broken computer …

After Puerto Iguazu, the weather has been a lot less appealing (big rain the afternoon before I left). I decided to try again hitchhiking, remembering the warning of hitchwiki: good rate in Argentina but can wait many hours. It’s under a dark grey sky that I started hitchhiking but a short time after, I was washed by big showers. I managed to get a shelter at a nearby police station. After few more unsucessful tries when rain was a bit less, I finally fallback to bus at the end of the morning.
After that and because of weather, I decided to skip San Ignacio Mina and its jesuits ruins. Even at Posadas, I didn’t stay and took a night bus to Santa Fe.
I stayed there 2 days before taking another night bus to Cordaba where I stayed a short time with more rain …

Santa Fe

Quiet days and good weather

  • Av Costanera, bridge ‘Puente Ing. Candioti’,
  • Puerto de Santa Fe (port);
  • Camino de la constitucion: Paseo San martin, Teatro municipal 1 de mayo, Iglesia, Colegio y museo de los jesuitas, Casa de Los Diez de Andino, Convento y Museo de San Francisco, Plaza 25 de Mayo, Legislatura Provincial, Parque Nacional de la Constitucion, Basilica Nuestra Senora del Carmen, plaza espana,
  • Parque general san martin (near Parana; no hope to find it unless with someone who knows it …)

Cordoba

Short stay and rain with a lot of churchs concentrated around plaza San Martin.

  • Basilico Santo Domingo,
  • Iglisia cathedral,
  • Iglisia de San Teresa – Monasteria de San Jose,
  • Iglesia de la compania de Jesus,
  • Teatro del Libertador General San Martin,
  • Patio Olmo,
  • Iglisia Santa Catalina de Siena.

Broken computer

Bad time at Santa Fe, my netbook computer is dead … Almost no chance to fix it and more because I’m in Argentina (inflation makes prices higher and there are some goods restrictions on border).
So after the smartphone, I don’t have anymore a computer. I still have a USB key with Windows PortableApps and a Linux LiveUbuntu. (and also a very basic phone, only phone and text message)

It shouldn’t be a problem for email, skype and blog, but for images classification that’s another story. I think that I will publish my blog posts without images while waiting for a new computer (maybe in Santiago/Chili) and I will try to make your imagination see the rest :-). Pictures will be added later.
Good point: it should be faster as pictures were taking me a lot of time. On the other side, pictures help me to give a structure, posts will be more live and drafts as I will not be able to prepare them in advance on a computer (or less easily). We will see how it will happen.

But, the bad point is only in a few days, I tasted the hell of shared public computer:

  • first cybercafé: locked linux computers, can’t install a thing and manager don’t want you to boot on usb key;
  • first hotel: winxpsp2 (old) with antivirus nearly killed my usb key
  • second hotel: winxpsp2 very slow and almost unusable.

It will be cool …

[Photos en attente // pictures pending => OK 2012/07/04]

(English below)

Arrivée

Bus de nuit Buenos Aires – Puerto Iguazu, ~18h avec le format argentin entre bus cama, semi-cama (que j’ai pris). Au final, certes des fauteuils plus larges, un petit goûter et un dîner froid servi à bord mais l’addition est conséquente (~500 ARS ~ 105 Eur) sans avoir le choix du moindre luxe comme en Asie.

Visite

Il n’y a qu’une chose à retenir de Puerto Iguazu, les chutes du même nom … Bon, a priori, d’autres attractions se développent autour mais j’avoue ne pas avoir trop regardé.

Côté argentin, beaucoup de sentiers dispo et une superbe vue rapprochée:

  • Garganta del Diablo (la gorge du diable),

  • Circuito superior (vue de dessus)
  • Circuito inferior et Isla San Martin (vue de face),

  • Sendero Macuco.

Côté brésilien, vue plus panoramique (et la possibilité de faire une balade en hélico … à un prix défiant toute concurrence bien sûr …) mais j’ai trouvé un peu trop cher (quasiment autant que côté argentin alors qu’en dehors activités annexes, on y passe grand max 1/2 journée contre 2 de l’autre côté).


Arrival

Night bus Buenos Aires – Puerto Iguazu during about 18h. Argentinan bus most of the time only provide choices between « cama » and « semicama » bus (what I took). It is much more comfortable than most other world bus and with food onboard (cold or hot if cama) but with a consistent price (~500 ARS ~ 105 Eur) and no choice for less luxe as in Asia.

Visit

The main attraction of Puerto Iguazu are the falls. It seems other attractions are developping around but I didn’t really take a look.

On argentinan side, a lot of trail are available and there is a beautiful nearby view:

  • Garganta del Diablo (Devil’s Throat),
  • Circuito superior (view from above)
  • Circuito inferior et Isla San Martin (view from front),
  • Sendero Macuco.

On brazilian side, more panoramic view (and possibility to take a helicopter ride but expensive …) but I found it a bit too expensive (almost as much as Argentina where there is at most about half day of activities vs about 2 days in Argentina).

[Photos en attente // pictures pending => OK 2012/07/04]