You are currently browsing the tag archive for the ‘cooking’ tag.

  • Empananadas, le plus souvent aux poissons

  • Délicieux mango sour (à base de Pisco)

  • Dulce de leche

  • On continue les BBQ

Séjour express, donc pas grand chose mais du bon tout de même

  • Poisson cru au lait de coco
  • Filet de Mahi Mahi sauce vanille

Comme l’australie, cuisine internationale et quelques particularités.

  • Encore du BBQ

  • Maori hangi cooking (W)

  • Moules à Picton

  • Fish & Chips (W)

  • Chocolat chaud au machmallow

Plutôt fait de la cuisine internationale, mais il y a quand même quelques particularités

  • Oz BBQ: le barbecue est un indispensable ici et même les parcs sont pré-équipés (suffit de venir avec la nourriture et le charbon et hop – à quand la même chose en France 🙂

  • Oz burger … avec tranche de betterave

  • Vegemite, the australian marmite … un goût acquis … (mais pas, par moi :p (W)

  • Viande de kangourou

  • Douceurs: lamington (W; R [1]), cookies tim tam

  • Vins: dans le Coonawara/Mount Gambier (W), et la Barossa valley/Adelaïde (W)

  • Classique: sushi (W; R [1], [2]), gyoza (W; R [3], [4]), Onigiri, Okonomiaki

  • Yakitori ou comment corriger un mythe … les yakitori, à la base, c’est de la brochette de poulet et SEULEMENT de poulet, mais de toutes les parties du poulet 🙂 (et un peu de verdure tout de même; W, Japanguide)

  • Petit déj à la japonaise

  • Tonkotsu ramen, instant ramen, shoyu ramen

  • marmite mongole / hot pot

  • Quelques repas maison digne de grand restaurants (et même avec une touche française 🙂

  • Sake, Amasake (W)

  • Desserts / sucreries: Momiji manju (W, blog), …

Et les condiments usuels

Séjour à peine plus long qu’Hong Kong mais toujours de bon petits plats.

  • Porc, crocodile et Tilapia au restaurant

  • Longanisa (saucisse; en particulier au petit dej) (W; R [1], [2])

  • Palabok (W; R [3], [4])

  • Sisig (W; R [5], [6])

  • Autres

Hong Kong, comme Singapour propose un large choix de cuisines, que ce soit chinoises, coréeenes, japonaises ou plus occidentales. Court séjour.

  • Dim Sum

  • black chicken

  • Desserts/sucreries: tofu curd w ginger sirup, sticky rice balls in peanut+sugar+sesame, black sesame sweet soup, …

De passage à Beijing, je ne pouvais manquer cette occasion pour manger un « véritable canard laqué péquinois » à Pékin/Beijing. L’expérience fut intéressante mais différente de ce que j’attendais car ce n’est pas vraiment le même canard laqué que j’ai dégusté des dizaines de fois (tradition familiale 🙂 à Paris sans doute pour cause d’adaptation aux cultures/marchés. J’ai essayé le canard dans 2 restaurants de Beijing, un populaire/familial (Guolin ~40 yuan~5€) et un luxe (Dadong ~140 yuan~15€).

  • Première surprise, dans les 2 cas, la peau est encore (un peu) grasse/épaisse même si la peau est toujours croustillante. Un peu moins gras pour le restaurant luxe mais pas tellement. A priori, il s’agit surtout d’une différence de goût (lié aux préférences locales), que la saison, la qualité du canard ou du cuisinier. Les asiatiques, en général, adore le gras …

  • Deuxièmement, il n’y a qu’un seul service combinant morceaux de peau seuls, peau+viande, viande seule. A Paris, le service comporte en général au moins 3 plats: la peau, la viande avec nouilles et avec légumes, en option, la soupe (avec les os).
  • Dans le restaurant de luxe, 8 condiments sont proposés pour accompagner le canard dont du sucre (mélange intéressant mais assez classique de la cuisine d’Asie où on retrouve assez facilement (au moins un peu) du sucre dans tous les plats).

Pour une comparaison plus exhaustive et comme l’occasion s’est présentée et que j’ai le sens du sacrifice, quelques photos du canard laqué pékinois ailleurs 🙂

  • Paris

  • Lima

Au delà de la dégustation et parce qu’il faudra que je tente un de ces jours: quelques recettes ([1], [2], [3], [4], [5], [6], [7]) et un peu d’histoire 🙂 (Wikipedia, Ebeijing)

Suite de mes dégustations culinaires: la Chine.

  • cuisine de rue (comme le sud-est asiatique)
  • Classique à base de nouilles (alias ‘mienne tiao’), riz (alias ‘mi fane’ ou ‘tchao fane’)
  • veg
  • Dim sum: dumplings, siu mai, jiozi, … (W)
  • La marque de l’asie: insectes, larves & co
  • Très nombreuses spécialités régionales (mais bon vu la taille du pays …): Mapo tofu (W; R [3]), Twice-cooked pork (Hui Guo Rou) (W, R: [1], [2]), Pingyao beef, …
  • Marmite mongole locale (hot pot)
  • Quelques mixtes: franco-chinois à Shangrila
  • Post à part pour le véritable canard laqué, alias Beijing duck
  • Desserts/sucreries: mi gao, tang hu lu (W; R [4], [5]), Shi Zi Bing, …

Suite de mes dégustations culinaires: Vietnam.

  • Du classique: soupe, riz (com ga – poulet), nouilles, hu tieu kho, … (R: [1], [2])

  • Les spécialités: des plus connues comme le Pho ou Banh cuon (R: [3], [4], [5], [6])
  • à celles moins

  • Marmite mongole locale: cac mon: lau thai (ilot assaisonnée thai), cu lau hai san (seafood hot pot), cu lao ca duoi (ilot raie)

  • Ban Mi (le sandwich local avec différents assortiments locales: soja, carotte, mortadelle chinoise, …)
  • sans doute, l’un des plats des plus originaux, même si je ne l’ai pas trouvé très intéressant du point de vue gastronomique: du chien (sans doute experimentable dans d’autres pays …)
  • Desserts (beaucoup à base d’algues)
  • Quelques fruits originaux: côc, oi (goyave), mang cau (L: [1], [2])

Ci-dessous des liens/articles avec ou sans recettes (pas testé)
(fr)
http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette-vietnam
http://www.decouverteduvietnam.com/cuisine-vietnamienne.html
http://www.tao-yin.com/cuisine/cuisine_vietnamienne.html
(en)
http://www.vietnamese-recipes.com/
http://www.food.com/recipes/vietnamese